Le 13H

Illuminations de Noël, les fabricants à la peine

TF1 | Reportage K. Gaignoux, X. Baumel
Publié le 7 octobre 2022 à 13h10
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

De plus en plus de communes annoncent qu'il y aura moins d'illuminations pour les fêtes.
Des fabricants voient leur chiffre d'affaires s'effondrer.

C'est un élément essentiel de la féerie de Noël. Mais cette année, ils n'illumineront pas nos villages. Les commandes des mairies sont bien moins nombreuses ces dernières semaines. Dans une entreprise du Mans (Sarthe), les opératrices ont moins de travail qu'un mois d'octobre classique. Les commandes ont déjà chuté de 40% le mois dernier.

La situation préoccupe la directrice. En plus de 60 ans, l'institution n'a jamais connu ça. Beaucoup de décorations resteront sous plastique cette année. Des clients ont déjà exprimé leur souhait d'annuler leur commande. Résultat : l'entreprise estime avoir un manque à gagner de 2 millions d'euros au mois de septembre, soit près de la moitié de son chiffre d'affaires. "Je trouve ça très injuste parce que nos décors consomment très peu au final. Ce n'est pas là que les collectivités vont faire des économies. Une collectivité dépense 2 centimes par habitant pour ces illuminations", détaille Alexandra Petit, directrice générale de Leblanc Illuminations.

Même si le coût est faible, le maire d'Allonnes (Sarthe) a décidé de réduire la voilure : "Cette année, dans le cadre des économies que nous sommes bien obligées de faire, à la fois d'énergie puis de dépense de location, il n'y aura pas la belle façade illuminée". Il admet qu'il n'y a pas de petites économies. "Cet argent-là va permettre de payer l'augmentation conséquente de l'énergie ou encore de l'alimentation. On est très attentif. Chaque euro dépensé est regardé attentivement", ajoute-t-il. Pour Leblanc Illuminations, chaque commande compte pour faire perdurer son activité qui fait vivre plus de 280 salariés.


TF1 | Reportage K. Gaignoux, X. Baumel

Tout
TF1 Info