Le 13H

Potagers et jardins familiaux : ils cultivent leur pouvoir d'achat

TF1 | Reportage Philippe Vogel, Joseph Pasquier
Publié le 29 septembre 2022 à 13h13
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les potagers changent à peine de couleur. Il reste tout de même quelques légumes d'été.

Des dizaines de parcelles aux portes de Strasbourg (Bas-Rhin). Créés au siècle dernier, ces jardins familiaux font aujourd'hui partie du patrimoine de la ville. Ils sont connus et très appréciés des citadins. Ce couple de retraités rencontré par les équipes du 13H de TF1 exploite son potager depuis une quinzaine d'années. Et il n'y a que des avantages.

5000 jardins ouvriers à Strasbourg

Malgré la fin de saison, pour les légumes d'été, il reste des figues et même un peu de rhubarbes pour des confitures maison. Au total, près de 5000 jardins ouvriers sont répartis tout autour de Strasbourg. 

Xavier a son propre lopin de terre et s'occupe de l'attribution des parcelles. Pour la location d'un jardin à la ville, comptez en moyenne 150 euros par an. Conséquence : la demande explose, il faut attendre trois à cinq ans avant de pouvoir planter ses légumes.

Lire aussi

Ces potagers sont cultivés tout au long de l'année. Après la saison estivale, les jardiniers vont maintenant attaquer les légumes d'hiver : navets, poireaux, choux à récolter ces prochains mois.


TF1 | Reportage Philippe Vogel, Joseph Pasquier

Tout
TF1 Info