Vous êtes éligible à l'indemnité carburant de 100 euros et, comme de nombreux bénéficiaires potentiels, ne l'avez pas réclamée ?
Il n'est pas trop tard, mais le temps presse : les demandes seront clôturées ce vendredi soir.

En février, le gouvernement avait annoncé la prolongation d'un mois, jusqu'à la fin mars, de l'indemnité carburant de 100 euros disponible depuis mi-janvier pour les 10 millions de foyers fiscaux les plus modestes utilisant la voiture pour aller travailler. La raison ? Seul un tiers des bénéficiaires potentiels l'avaient alors réclamée. Aujourd'hui, près de 4 millions de personnes Si vous êtes concerné, vous avez donc jusqu'à ce vendredi soir pour en bénéficier.

Cette indemnité est une aide versée en une fois, pour 2023, qui concerne les ménages situés dans les cinq premiers déciles de revenus. Elle a été mise en place en remplacement de la ristourne généralisée à la pompe, en vigueur jusqu'à fin 2022, et s'applique à tout type de véhicule, y compris les deux-roues à moteur et les voitures sans permis (les vélos et trottinettes électriques sont exclus).

Pour être éligible, il faut disposer d'un revenu fiscal de référence inférieur à 14.700 euros en 2021, soit 1314 euros nets par mois pour une personne seule ou 3941 euros pour un couple avec deux enfants. Un couple modeste qui travaille et possède deux véhicules peut bénéficier de deux aides, soit 200 euros. 

Pour en bénéficier, les personnes concernées doivent se rendre sur le site impots.gouv.fr, entrer leur numéro fiscal et celui de leur plaque d'immatriculation, et remplir une "déclaration sur l'honneur" indiquant qu'elles ont besoin de leur voiture pour aller au travail.


Romain LE VERN

Tout
TF1 Info