Le 13H

Pourquoi la fin du ticket de caisse est reportée à cet été

par La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Alice Bacot et Lucas Garcia
Publié le 27 mars 2023 à 17h42
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le ticket de caisse ne sera finalement pas supprimé à partir du 1er avril.
La mesure est une nouvelle fois reportée.
On vous explique cette décision du gouvernement.

À quoi sert un ticket de caisse ? "Contrôler tous les prix", "recompter pour voir s'il n'y a pas d'erreur avec une calculette", témoignent des Français dans le reportage de TF1 ci-dessus. Une habitude qui rassure et qui devrait perdurer un peu plus longtemps que prévu. Les 30 milliards de tickets imprimés chaque année dans l'Hexagone auraient dû disparaître au 1er avril. Mais le gouvernement, qui avait déjà accordé un premier sursis à ces petits bouts de papier - ils devaient initialement être supprimés le 1er janvier dernier -, a décidé que la loi ne serait finalement appliquée qu'à la fin de l'été. Pour quelle raison ? Rassurer les consommateurs face à l'inflation.

"C'est un report, cela ne remet pas du tout en question le bien-fondé de cette mesure de bon sens, qui sera appliquée. C'est juste qu'il faut qu'on soit pragmatique, qu'on s'adapte au contexte", a indiqué dimanche le cabinet d'Olivia Grégoire, ministre déléguée au Commerce, suite à des informations parues dans la presse. "Quand vous avez une inflation à 15% dans les rayons, que le ticket de caisse est un repère pour beaucoup de Français, il nous semblait important de garder ce repère" le temps de "passer le pic inflationniste".

Toujours disponible "pour ceux qui demandent"

"Dans le contexte d’inflation et de pression grandissante sur le pouvoir d’achat, c'est une bonne chose d’accorder un délai supplémentaire afin que les enseignes s’organisent pour proposer des solutions dématérialisées alternatives que les consommateurs pourront adopter progressivement", a réagi, de son côté, Franck Charton, délégué général de Perifem. Il y a quelques jours, cette association au sein de laquelle les acteurs de la distribution travaillent sur les sujets techniques, notamment énergétiques ou environnementaux, avait indiqué que les Français étaient "encore plus de la moitié à dire vouloir demander un ticket sous format papier".

Selon une étude menée par OpinionWay pour Perifem, 9 Français sur 10 vérifient en effet régulièrement le détail des achats sur leur ticket en sortant du magasin. Reste que si le ticket de caisse digital sera bientôt privilégié, le ticket papier n'en restera pas moins toujours disponible "pour ceux qui demandent", explique à TF1 Marion Courtin, responsable marketing.

Lire aussi

Il s'agit moins de bousculer les us et coutumes des Français que de faire un geste écologique, permettant, comme le rappelle le reportage de TF1, de "préserver nos forêts". La fin de l'impression systématique des tickets de caisse à l'issue d'une transaction commerciale - sauf demande explicite du client - découle de la loi "anti-gaspillage et économie circulaire", votée en 2020, qui a comme objectif de réduire la production de déchets. 

Une nouvelle date doit être annoncée en ce "début de semaine", via un décret au Journal officiel, à l'issue d'un arbitrage de Matignon entre les dates du 1er août et du 1er septembre.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Alice Bacot et Lucas Garcia

Tout
TF1 Info