Le 20h

VIDÉO - Supermarché du futur : comment vous allez bientôt faire vos courses

Virginie Fauroux | Reportage vidéo : Tiphaine Leproux, Vincent Brossard, Alexandra Poupon et Antoine Pocry
Publié le 29 septembre 2022 à 12h27
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les Français passent en moyenne une heure par semaine dans les grandes surfaces.
Mais cela devrait changer, car les supermarchés s'apprêtent à devenir "intelligents".
Le 20H de TF1 vous donne, en réalité augmentée, un aperçu de la révolution en marche.

Faire ses courses est souvent considéré comme une corvée. Les grandes surfaces l'ont bien compris et ont donc décidé de vous rendre la vie plus facile à l'avenir. Premier changement qui se profile : dès l'entrée dans votre supermarché, vous pourrez gagner beaucoup de temps grâce à votre smartphone. Sur une application connectée à l'enseigne, vous pourrez établir votre liste de courses avant votre venue en magasin. Un algorithme vous proposera alors le parcours le plus rapide pour remplir votre panier, une sorte de GPS qui vous conduira exactement au bon endroit dans les rayons.

L'enjeu du magasin du futur va être de proposer au consommateur une bonne raison de venir en magasin alors qu'il peut tout faire de son canapé.

Benjamin Noudelberg, consultant grande distribution chez Accenture

Et si vous ne savez pas précisément ce que vous voulez, cette technologie pourra aussi vous aider à choisir un produit. Par exemple, elle vous indiquera la bouteille qui ira avec un plateau de fromages. Immédiatement, grâce à la réalité augmentée, l'application vous suggérera des références qui correspondent à vos critères. "L'enjeu du magasin du futur va être de proposer au consommateur une bonne raison de venir en magasin, alors qu'il peut tout faire de son canapé. Et ça passe par offrir la même rapidité, la même simplicité d'achat que lorsqu'on fait ses courses en ligne", explique Benjamin Noudelberg, consultant grande distribution chez Accenture. Et de préciser : "Une manière d'y arriver, ça va être aussi de personnaliser ce parcours d'achat en tenant compte des préférences et des habitudes du consommateur. Par exemple, en ne proposant que les promotions qui vont vous intéresser".

Autre stratégie, proposer plus de rayons frais. Fromage, charcuteries, plats de traiteurs... ils seront systématiquement préparés devant vous. Une fois vos articles sélectionnés, dans certains supermarchés, vous n'aurez même plus à les scanner. Des centaines de caméras au plafond seront capables de suivre votre parcours et d'identifier précisément les produits que vous prenez et ceux que vous reposez. Vous serez alors débité automatiquement. 

Plus réactif et plus respectueux de l'environnement

Toutes ces technologies seront également utiles aux employés. Ces caméras permettront ainsi d'identifier un rayon vide en quelques secondes et d'alerter les salariés afin de le réapprovisionner. Le supermarché du futur sera donc plus réactif, mais aussi plus respectueux de l'environnement. Plusieurs entreprises aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France développent en effet des caméras intelligentes capables d'anticiper le murissement des produits au rayon fruits et légumes. Ainsi, pour ceux qui périment rapidement, une réduction s'appliquera automatiquement dessus afin d'encourager à les acheter et de lutter contre le gaspillage.

Un autre enjeu de taille : l'énergie. Les grandes surfaces seront bien moins gourmandes en électricité. Et avec la hausse des coûts ces derniers temps, certaines testent déjà des moyens pérennes d'y parvenir. Chez Lidl, par exemple, un système d'éclairage dit 'intelligent' a déjà été mis en place. "Ça consiste en l'installation de capteurs - il y en a 80 environ sur une surface de vente - qui communiquent en temps réel avec les luminaires. Lorsque des clients arrivent dans une zone, automatiquement l'intensité lumineuse augmente, indique Matthieu Frechon, responsable efficacité énergétique chez Lidl France. Et à l'inverse, quand les personnes quittent la zone, la puissance lumineuse diminue. Ce qui est très bien pour les clients, c'est que cela se fait de manière très progressive, c'est-à-dire imperceptible à l'œil nu. Cette innovation permet de générer 10% d'économie sur la facture d'électricité annuelle, ce qui représente environ 500 euros par mois". 

Lire aussi

Nouvelle illustration, dans deux ans, près de Toulouse, une grande surface produira la totalité de son électricité grâce à des panneaux photovoltaïques : 2000 m² répartis sur le toit et les ombrières du parking. Dès le 1er janvier 2023, tous les nouveaux supermarchés de plus de 500 m² auront l'obligation de végétaliser ou bien de couvrir au moins 30% de leur surface avec des panneaux photovoltaïques. 


Virginie Fauroux | Reportage vidéo : Tiphaine Leproux, Vincent Brossard, Alexandra Poupon et Antoine Pocry

Tout
TF1 Info