Les mascottes des Jeux Olympiques et paralympiques de 2024 ont été largement fabriqués en Chine.
Après la polémique, une entreprise bretonne accélère la cadence.
15% devait être produites en France. Finalement, une peluche sur deux sera tricolore.

Les gestes sont précis, minutieux et appliqués. Dans un atelier d'Ille-et-Vilaine, une centaine de couturières se lancent avec enthousiasme dans la fabrication des Phryges. 

Ces peluches rouges mascottes des Jeux Olympiques de Paris. Une fierté légitime, car ces mascottes vont faire le tour du monde. Elles vont représenter la France, Paris et ces Jeux Olympiques dans toute la planète.

La quasi-totalité devait être produite en Chine

Présentées il y a quinze jours, ces peluches devaient être massivement produites en Chine pour des raisons de capacité de production, mais aussi de coût. Seuls 15% des deux millions exemplaires devaient être fabriqués ici.

Face à la polémique, le fabricant a décidé d'augmenter la cadence, de recruter 40 personnes supplémentaires afin qu'une mascotte sur deux soit Made in France. 

Ainsi, 1 000 à 15 000 peluches sortiront chaque jour de cet atelier. De plus, elles seront un peu moins chères. Dans les boutiques officielles, les Phryges Made in France ne devraient plus coûter que 39 euros.


TF1 | Reportage Jean-Pierre Féret, Isabelle Robin

Tout
TF1 Info