Le 13H

VIDÉO - Location de vêtements : ça marche comment ?

Léa Tintillier | Reportage TF1 Vincent Lamhaut, Gauthier Delobette
Publié le 28 septembre 2022 à 10h18
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La formule cartonne aux États-Unis, elle débarque en France.
L'enseigne Kiabi propose désormais de louer des vêtements et non plus de les acheter.
Comment ça fonctionne ? On fait le point.

Les placards de Marilyne et de ses deux filles sont bien remplis. À gauche de sa penderie, des vêtements achetés, à droite, des articles loués pour une durée déterminée. "On doit les rendre. On les rend quand on veut. On peut aller les chercher et les rendre le lendemain ou une semaine, six mois...", explique Marilyne. La famille de quatre personnes a loué au total 20 articles qu'elle peut échanger autant de fois que possible dans l'enseigne Kiabi, qui teste depuis un mois cette nouvelle formule. 

L'abonnement le plus bas commence à 19 euros par mois. Marilyne a choisi le maximum, 50 euros par mois. Elle peut récupérer des vêtements dans tout le magasin. "On est très content parce que maintenant, on regarde uniquement la taille et plus le prix, donc c'est parfait", sourit Marilyne. 

Un marché en expansion aux États-Unis

Les trois pulls qu'elle sélectionne aujourd'hui lui auraient coûté 50 euros, autant que son abonnement mensuel. C'est une bonne affaire. "Je me fais beaucoup plus plaisir qu'avant. Je ne me rhabillais pas autant", affirme Marilyne. Pour le moment, les articles rendus sont isolés. L'enseigne réfléchit à leur donner une seconde vie. "Soit des offres à des associations, soit les mettre dans un circuit de seconde main, soit en dernier recours pour les articles abîmés de les recycler", déclare Fabienne Burette, responsable d'un magasin Kiabi dans le Pas-de-Calais. 

Lire aussi

D'autres marques se lancent dans la location de vêtements. Une boutique en ligne propose des articles neufs et d'occasion pour bébé. Une boxe de cinq articles, par exemple, coûte 27 euros pour une durée de deux à trois mois. La location est déjà connue pour les vêtements de luxe. Elle pourrait désormais se généraliser au prêt-à-porter.

Meubles, vêtements, plantes... tout se loue aux États-UnisSource : JT 20h Semaine
JT Perso

Aux États-Unis, la location de vêtements cartonne. En mai dernier, nos correspondants avaient rencontré un Américain qui dépensait 45 euros pour une semaine pour recevoir une box de cinq vêtements. Sondra Hoffman, directrice de communication de Hyde Closet affirmait que "l'entreprise est en croissance exponentielle". En 2023, le marché de la location de vêtements pourrait peser près de deux milliards d'euros dans le monde. Et la location ne s'arrête pas qu'aux vêtements aux États-Unis. Il est aussi possible de louer des plantes, de l'électroménager, des meubles et bien d'autres choses. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Vincent Lamhaut, Gauthier Delobette

Tout
TF1 Info