Le 20H vous répond

La prime à la conversion est-elle directement déduite du prix d'achat de ma voiture ? Le 20H vous répond

Garance Pardigon
Publié le 19 janvier 2022 à 10h05, mis à jour le 24 janvier 2022 à 14h42
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

PRATIQUE - Tous les soirs, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Au menu cette fois-ci, des questions liées à la voiture et au vélo électrique.

Le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Garance Pardigon répond à leurs questions, liées à la voiture et au vélo électrique, sur le plateau de Gilles Bouleau dans la vidéo en tête de cet article.  

Je bénéficie de la prime à la conversion pour m’acheter une voiture. Son montant est-il directement déduit du prix de vente ?  

Cela dépend du concessionnaire. La plupart le font effectivement, c’est un argument de vente évident, puisque vous payez moins cher votre véhicule à l’achat. "La règle est établie à l’avance, qu’on soit clair, ça ne dépend pas de la tête du client", précise Stéphanie Cathala, cheffe de ventes pour le concessionnaire multi-marques Jallu-Berthier. Mais cela implique que le vendeur avance le montant de prime. "Il faut avoir la trésorerie pour suivre la demande, car l’État nous rembourse généralement plusieurs mois après", poursuit la spécialiste. Voilà pourquoi certains concessionnaires demandent parfois un chèque de caution à leurs clients. "S’il y a un problème avec le dossier du client ou si l’Etat traîne, le concessionnaire encaisse le chèque."  

 

Pour Nicolas Bernard, rédacteur en chef à Autoplus.fr, "la prime à la conversion profite surtout au marché de l’occasion". Les concessionnaires ont ainsi une carte à jouer face aux particuliers qui mettent en vente leur véhicule. "Si vous achetez à un particulier, vous avancez forcément la prime à la conversion." 

 

Et si vous devez avancer la prime, comment cela se passe-t-il ? Vous avez alors six mois pour faire votre demande sur ce site. Vous serez remboursé "dans les trois à six mois", en fonction du nombre de dossiers à traiter. 

Toutes les régions proposent-elles des aides pour l'achat d'un vélo électrique ?  

Pas forcément. Mais si votre région n’est pas généreuse, votre département ou votre commune le sont peut-être. Ce simulateur vous permettra sans doute d’y voir plus clair. Il a été mis en place par Maxime, passionné de vélo, "qui n’arrivai[t] à s’y retrouver au moment d’acheter son vélo". Il s’est appuyé sur les informations partagées par les acheteurs sur les réseaux sociaux et surtout par 400 associations locales de cyclistes auprès de leurs adhérents. "Ce sont elles qui sont les mieux placées pour vous conseiller, car parfois les vendeurs eux-mêmes ne connaissent pas tous les dispositifs." De l’aveu de la FUB, la Fédération française des usagers de la bicyclette, "le système est très complexe car entièrement décentralisé". Il y a donc "d’énormes disparités, pour ne pas dire inégalités, d’un territoire à l’autre".  

 

Gare à ne pas oublier non plus les subventions versées directement par l’État. Des aides qui dépendent entre autres des revenus : le bonus vélo électrique et la fameuse prime à la conversion

 

À noter que vous pouvez parfois cumuler plusieurs aides... mais parfois non ! Là-encore, il n’y a pas de règle générale. Chez Décathlon par exemple, l’un des principaux distributeurs, "chaque directeur de magasin est chargé de se renseigner au niveau local pour conseiller les clients, ça fait partie de son job !" 

Mon garagiste peut-il refuser d'installer des pièces d'occasion sur ma voiture si je lui en fais la demande ? 

En principe, non. C’est obligatoire depuis le 1er janvier 2017 : votre garagiste doit vous présenter deux devis, l’un avec des pièces neuves, l’autre avec des pièces d’occasion. L’objectif de cette loi, "c’est de casser le monopole des constructeurs qui fournissaient jusqu’alors la très grande majorité des pièces", décrypte Nicolas Bernard, rédacteur en chef à Autoplus.fr. Et bien sûr de baisser la facture pour les consommateurs. "Ça fait souvent une sacrée différence d’un devis à l’autre. De l’ordre de 50%, jusqu’à 80% pour certaines pièces."  

 

Attention toutefois, toutes les pièces ne sont pas concernées, nous précise la Fédération nationale de l’automobile : "Les pièces dites de sécurité, par exemple les freins ou les airbags, ne peuvent pas être d’occasion." Vous trouvez la liste complète des pièces qui peuvent être proposées d’occasion dans le code de la consommation.  

Envoyez vos questions en vidéo

Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée, le20Hvousrepond@tf1.fr, ou désormais en vidéo en vous rendant sur notre page dédiée

Autre nouveauté, pendant cette rubrique du 20H, vous voyez apparaître un QR Code en bas de l'écran : vous pourrez alors le flasher et accéder directement depuis votre téléphone portable ou tablette à un article enrichi.


Garance Pardigon

Tout
TF1 Info