Le 20h

Le grand format : bonsaï, des miniatures très tendance

Publié le 17 février 2022 à 20h32, mis à jour le 17 février 2022 à 23h58
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les bonsaï les moins chers coûtent en moyenne dix euros à peine. Depuis quelques années, ils ont retrouvé leur place sur nos tables basses. Mais prendre soin d'un bonsaï est un art délicat.

Sur sa petite terrasse de banlieue parisienne, Mathieu Patissous bichonne, taille, arrose ses œuvres miniatures. Une passion dévorante née il y a deux ans avec un premier bonsaï acheté seulement pour quelques euros. Depuis, d'autres arbres sont venus s'installer au pied de son immeuble de béton. Un peu de verdure pour se reconnecter avec la nature. "Ça permet en fait de m'évader complètement de mon milieu, de Paris, des transports en commun, de me rapprocher aussi au maximum de la nature", explique-t-il au micro du 20H de TF1.

Comme ce jeune homme, de nombreux Français ont poussé les portes des jardineries ces derniers mois. À cause de la pandémie, beaucoup d'entre nous se sont tournés vers le jardinage. Les bonsaï, très tendances il y a une vingtaine d'années, connaissent un regain d'intérêt. Les ventes ont augmenté considérablement. Feuillu ou épineux, il y en a de toute taille et pour toutes les bourses, d'une dizaine à plusieurs centaines d'euros.

Nous nous sommes rendus près de Bourg-en-Bresse à Relevant dans l'Ain, chez l'un des plus anciens producteurs français de bonsaï. Guy Maillot a vécu trois ans chez les plus grands-maitres japonais avant de créer sa pépinière. Il nous explique ce qui fait la valeur d'un bonsaï dans la vidéo en tête de cet article. La culture du bonsaï est un art. Et certains chefs d'œuvres peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d'euros.

TF1 | Reportage J.P. Féret , A. Malavaud, P. Marcellin


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info