"Made in France"

Made in France : est-il possible de consommer 100% français ?

La rédaction de TF1/LCI
Publié le 12 novembre 2021 à 10h59
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

BLEU BLANC ROUGE - Alors que le salon du "Made in France" s'est ouvert mercredi à Paris, TF1 s'est demandé dans quelle mesure il était possible de consommer français. Une chose est sûre : le 100% tricolore relève de l'impossible, mais tout un chacun peut s'en approcher.

Le 9e édition du salon du "Made in France" a ouvert ses portes mercredi 10 novembre à Paris. À cette occasion, TF1 s'interroge : est-il possible, pour un ménage français, de n'acheter que des biens produits dans le pays ?

Exemple avec une famille que nos journalistes ont rencontrée. Elle l'assure : elle porte une attention particulière à acheter français. Regardons d'un peu plus près la table de leur petit-déjeuner : la grande majorité des aliments vient effectivement de l'Hexagone sauf le café, notamment. "Évidemment, la matière première ne peut pas venir de France. Même chose pour le chocolat", reconnait le père de famille. 

Pour l'électroménager, la situation se complique un peu plus. Exemple avec l'écran de télévision "assemblé en Pologne", tel qu'indiqué sur l'appareil. Et pour cause : plus aucun téléviseur n'est fabriqué en France. 

Autre illustration dans la cuisine de la famille, où le seul produit français est la cafetière, assemblée en Mayenne. "Ça a été un facteur de choix de pouvoir trouver une machine à café faite en France", souligne la mère de famille, dans la vidéo en tête de cet article.

Quant à la brosse à dents, nouvel obstacle : la dernière usine de l'Hexagone qui en fabrique est à Beauvais. 

"Tout produit a besoin de composants, de matières, d'outils..."

Là où c'est plus facile, c'est au niveau des vêtements. Mais en Lozère, une société propose tout de même des jeans français. "Les produits sont bons, pour moi, c'est un critère. Ensuite, j'aime l'idée que ça fait embaucher quelqu'un à côté", poursuit la femme interrogée par TF1.

Une autre question se pose aussi : un produit peut-il être totalement français ? "Le 100% n'existe pas. Tout produit a besoin de composants, de matières, d'outils, de machines qui viennent du monde entier. Le but, c'est que le lieu de production soit français et qu'un maximum de la matière première le soit aussi", explique Charles Huet, cofondateur de la Carte Française. 

Une bouilloire 100% française

Cet objectif de 100%, c'est le pari qu'a tenté une entreprise de Toulouse. Quand beaucoup de sociétés délocalisent, elle a préféré créer sa petite marque d'électroménager, et produit notamment une nouvelle bouilloire multifonction qui coûte environ 200 euros. Un prix élevé justifié par une volonté de proposer un produit haut de gamme répondant à plusieurs usages.

"C'est magique de voir qu'on a réussi à atteindre le résultat attendu, ce qui était loin d'être gagné au début", indique à TF1 Nicolas Salva, ingénieur industrialisation chez Kippit France.

Le problème pour toutes ces petites marques françaises reste de se faire connaître. Un objectif auquel répond le salon du Made in France, mais pas que. Car il existe aussi un site Internet.

"En quelques secondes, vous pouvez acheter du made in France", nous précise le créateur de la plateforme, Olivier Paccalin. Son moteur de recherche répertorie tous les articles fabriqués dans notre pays. "On a 40.000 produits, et ce n'est que le début".

Et que les ménages adeptes du Made in France se réjouissent : les produits bleu-blanc-rouge sont de plus en plus nombreux depuis le début de la crise sanitaire, et les relocalisations se multiplient.


La rédaction de TF1/LCI

Tout
TF1 Info