Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Le retour en grâce du lait, un effet inattendu de la crise sanitaire

LT
Publié le 24 mars 2021 à 16h56, mis à jour le 26 mars 2021 à 13h10
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

ALIMENTATION – Alors qu’elle était en baisse depuis plusieurs années, la consommation de lait des Français a fortement augmenté ces derniers mois.

Depuis le premier confinement, et notamment avec la fermeture des restaurants, beaucoup de Français se sont remis derrière les fourneaux. Un engouement pour le "fait maison" on ne peut plus bénéfique pour le lait : ses ventes ont augmenté de manière considérable ces derniers mois. 

Avant la crise sanitaire, la filière connaissait un recul continu de ses ventes depuis une dizaine d'années, les bienfaits du lait sur la santé ayant été remis en cause, et nos modes de vie impactant négativement sa consommation, avec notamment un petit-déjeuner souvent zappé. Ainsi en 2018 selon Syndilait, le Syndicat national du lait de consommation, seuls un peu plus de 6 Français sur 10 indiquaient avoir consommé au moins une fois du lait en 2018, avec une moyenne de 45,5 litres avalés dans l'année. Trois ans plus tôt, en 2015, le chiffre était de 51 litres. Et si l'on remonte encore le temps, en 2003, 61 litres.

Un engouement pour le lait entier

L’année 2020 marquera-t-elle le nouveau décollage de la consommation du lait ? En un an, sous l'effet des bouleversements engendrés par la crise sanitaire, le marché a bondi de 4,8%. Le lait préféré des Français reste le demi-écrémé, mais le lait entier, qui coûte 20 à 30 centimes plus cher et que l'on achète pour donner plus d'onctuosité aux recettes, a connu un véritable bond.

 "Grosse surprise pour le lait entier", se réjouit ainsi Marc Delage, directeur des produits laitiers chez Carrefour, dans le reportage de TF1 en tête de cet article : les ventes ont augmenté de 14% au sein de son enseigne.


LT

Tout
TF1 Info