Au cœur des régions

Les vendeurs de fruits de retour au bord des routes

TF1 | Reportage F. de Juvigny, J. V. Molinier
Publié le 14 avril 2022 à 13h01
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Cela fait quelques semaines que les étals des primeurs sont de retour sur les bords de route dans le sud du pays.
Un circuit court, local et qui plaît aux consommateurs.

Sur la départementale 65, ce n'est plus le GPS qui nous guide, mais le parfum des Gariguettes. Chaque printemps, avec les fraises, les adeptes des cabanes de bord de route reviennent par pragmatisme ou romantisme.

"C'est bien placé, on se gare facilement, ce sont tous des produits frais, que demander de plus", "J'ai toujours aimé ça, j'ai fait un métier où j'étais sur les routes et quand j'avais l'occasion, je m'arrêtais chez les petits agriculteurs", "On se sent plus près des producteurs, le contact humain est différent", lancent des clients. Pour une barquette de Gariguettes, il faut compter 3,50 euros. La botte d'asperges coûte, en revanche, 9,99 euros.

Cinq kilomètres à peine depuis les champs d'asperges ou d’artichauts, la récolte du matin sera vendue ce jeudi après-midi sans passer par la case réfrigérateur. Frédéric Moulin, producteur de fruits et légumes, nous explique qu'en faisant une vente directe, il met en avant des produits cueillis à maturité, gustatifs et surtout qui poussent en pleine terre. Prochaine récolte, les courgettes, en mai.


TF1 | Reportage F. de Juvigny, J. V. Molinier

Tout
TF1 Info