Au cœur des régions

Marchés : des halles gourmandes très rentables

TF1 | Reportage V. Dépret, S. Deperrois
Publié le 18 avril 2022 à 20h25, mis à jour le 18 avril 2022 à 22h29
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Depuis quelques années, de nombreuses villes ont réhabilité et transformé leurs halles.
Ces dernières sont à la fois des marchés et des lieux de convivialité.

C'est à la fois un marché traditionnel, un restaurant mais aussi un lieu de culture et de musique. On croyait les halles de marché vieillissantes, elles font leur grand retour dans les centres-villes. Comment ces nouveaux lieux de vie font-ils pour attirer toujours plus de monde ? Quelle est la recette de leur succès ?

En plein cœur de Saint-Étienne, des halles construites il y a 150 ans viennent de s'offrir une seconde jeunesse. Elles sont entièrement rénovées. "Tout l'enjeu c'était de conserver cette histoire avec ce bâtiment pour le mettre aux normes et au goût d'aujourd'hui", confie Jérôme Lesparre, co-fondateur de "Biltoki".

Ce chef d'entreprise a investi cinq millions d'euros pour en faire un temple de la gastronomie. 1 200 m², une vingtaine de commerçants parmi lesquels nous retrouvons Sindy Crozier. Son stand lui a coûté 100 000 euros, mais il aurait un gros avantage par rapport à une simple boutique de centre-ville.

"Le passage, parce qu'on est tous côte à côte. Les gens vont acheter leurs pains, ils prennent leurs fruits, leur bout de fromage, et un bout de chez le boucher. C'est le fait de pouvoir tout faire dans une même halle. Le deal c'est de pouvoir faire le plus de chiffre d'affaires possible", explique la gérante du "Verger des Crozier".


TF1 | Reportage V. Dépret, S. Deperrois

Tout
TF1 Info