La flambée des prix de l'énergie

Prix de l'essence et du gazole : comment arrive-t-on au montant affiché à la pompe ?

Benoit Leroy - Vidéo : Pierre Corrieu
Publié le 17 janvier 2022 à 11h08
JT Perso

Source : TF1 Info

ZOOM - Le gazole est au plus haut en ce début d'année 2022. Du tanker à la station-service, quels sont les acteurs qui interviennent dans le prix qui s'affiche à la pompe ? Dans les faits, tous ne profitent pas de cette hausse.

Les carburants continuent d'augmenter : 1,58 euro pour le gazole, 1,65 euro pour le sans-plomb 95, un prix au plus haut depuis les années 1985, selon les relevés moyens effectués par le ministère de la Transition écologique. Mais comment est défini le prix de l'essence ? Le JT de TF1 fait le point dans la vidéo en tête de cet article.

45 centimes d'euros par litre : c'est le prix de base auquel le pétrole brut nous est vendu par les supertankers et les sociétés spécialisées. Un prix qui n'en a pas fini d'augmenter, puisqu'une fois arrivé sur notre sol, il doit être raffiné. Le produit brut est ainsi transformé en fioul, sans-plomb ou kérosène, selon les besoins. Une étape qui représente huit centimes d'euros par litre. Entre les salaires, les investissements et les coûts de fonctionnement, un raffineur aujourd'hui ne réalise quasiment aucun bénéfice.

Les produits sont ensuite transportés dans la station-service la plus proche de chez vous. En plus de la masse salariale et du coût de transport, les distributeurs doivent également ajouter du bio-carburant. Une étape qui a coût sur le litre à la pompe : 19 centimes, en moyenne. 

Des taxes qui font exploser le prix

Un point sur lequel les pompistes ont une très faible marge de manœuvre. Les carburants représentant souvent un produit d'appel pour la grande distribution. Une guerre des prix qui incite de plus en plus les grandes enseignes à vendre ces carburants à prix coûtant.

Dernière étape, et non des moindres, les taxes. Elles représentent 87 centimes lorsqu'il s'agit de gazole. Le compte est bon, en ajoutant tous les coûts intermédiaires, les carburants atteignent ainsi un niveau encore jamais atteint : 1,59 € par litre.


Benoit Leroy - Vidéo : Pierre Corrieu

Tout
TF1 Info