Le WE

Nutri-Score : les producteurs d’AOP crient à l’injustice

Publié le 15 octobre 2021 à 20h19
JT Perso

Source : JT 20h WE

Un soda allégé a une meilleure note qu'un jus de pomme artisanal. Des frites surgelées mieux considérées qu'un jambon de Bayonne. Comment les évaluations du système Nutri-Score poussent parfois l'aberration jusqu'à disqualifier nos produits du terroir ?

Elles se résument en trois lettres, des appellations gagent de qualité AOP, AOC, Bio, auxquelles depuis 2017 est venu se rajouter une quatrième lettre. Le Nutri-Score s'est invité dans nos sacs de courses. À quoi correspond ce classement ? Il permet de juger les qualités nutritionnelles d'un produit en se fiant sur plusieurs critères : taux de sucre, de sel ou deux gras. "A" il y en a un peu, "E" mieux vaut éviter. Cela paraît simple, pourtant le Nutri-Score réserve quelques surprises.

Entre du jus de pomme et un soda sans sucre, par exemple, le soda obtient la meilleure note. Comment est-ce possible ? Direction dans un verger où il n'y a que des pommes en Normandie pour le comprendre. Dans les bouteilles, c'est d'ailleurs le seul ingrédient. Problème, il est très sucré et ça, le Nutri-Score n'aime pas. À l'inverse, comme son nom l'indique, un soda sans sucre n'en a pas. En revanche, le Nutri-Score ne s'intéresse ni aux édulcorants artificiels ni aux colorants.

Le fromage fera-t-il mieux ? C'est notre deuxième duel, tartiflette industrielle face au roquefort. La tartiflette est notée "C" contre "E" pour le roquefort. En cause, son taux de gras, mais impossible de le réduire sous peine de perdre l'appellation. Mais rassurez-vous, la note "E" ne veut pas forcément dire que le produit est mauvais comme nous l'explique Florence Foucaut, nutritionniste. "Le score ne sera pas pondéré par l'apport de nutriments bénéfique à la santé. Ces fromages sont une source majeure de calcium", dit-elle. À consommer avec modération tout de même.

Selon elle, le classement est donc incomplet pour être vraiment efficace comme le prouve notre dernier duel, jambon de Bayonne contre frites surgelées. Pas de suspense, ce sont les frites qui sont les mieux classées. En cause, une autre limite du classement, il s'intéresse aux produits avant d'être cuisiné. La frite, c'est de la pomme de terre, bonne pour la santé, le jambon est en revanche gras dès le départ. Face à ces incohérences, faut-il pour autant mettre à la poubelle le Nutri-Score ? Oui aimeraient les industriels qui voient les ventes des produits classés "E" diminuées. Argument non-valable pour les associations de consommateurs. S'il est pour l'heure facultatif, la France comme l'Union européenne souhaite rendre le Nutri-Score obligatoire courant 2022.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info