Le 13H

Pneus hiver obligatoires : plus que quelques semaines pour s'équiper, voici les règles

La rédaction de LCI
Publié le 4 octobre 2021 à 10h10
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'essentiel

ÉQUIPEMENT – À partir du 1er novembre, les automobilistes devront être équipés de pneus adéquats pour circuler sur les routes en hiver dans plusieurs dizaines de départements. On vous détaille cette mesure.

Si certains avaient l’habitude de changer de pneus en fonction de la saison, d’autres automobilistes ont désormais moins d'un mois pour se mettre en règle. À partir du 1er novembre, et jusqu’à fin mars, il sera obligatoire d'avoir dans son véhicule, ou déjà installés, des équipements adéquats pour circuler sur les routes de nombreux départements de l'Hexagone. 

Cette obligation est justifiée par le gouvernement "afin de limiter les embouteillages sur les routes dans les régions montagneuses et améliorer la sécurité des usagers". On vous explique en détail cette mesure.

Où cette obligation entrera-t-elle en vigueur ?

Cette nouvelle mesure vise tous les départements situés sur les massifs montagneux, soit 48 au total (retrouvez la liste ici). Mais à ce jour, comme le montre la carte que présente la journaliste de TF1 Garance Pardigon dans la vidéo en tête de cet article, il n'y a des arrêtés préfectoraux qu'à certains endroits, comme dans le Cantal, en Savoie, en Haute-Savoie et dans certaines communes de la Drôme et des Hautes-Pyrénées. Combien seront publiés au final ? Alors que le Gard était initialement concerné, la préfecture du département a annoncé cette semaine que la mesure ne s'appliquerait pas dans ses 84 communes du périmètre du Massif Central.

Pour rendre les zones concernées par cette obligation visibles, une nouvelle signalisation va être installée. Des panneaux carrés, avec les dessins en noir et blanc d'un pneu neige et de chaînes, seront mis à l'entrée et à la sortie de la zone où l'équipement hiver sera nécessaire. 

Ces panneaux ne remplacent pas cependant le panneau rond et bleu où un pneu avec des chaînes est dessiné. Celui-ci signifie que l'équipement doit être obligatoirement installé, tandis que le panneau carré signifie simplement que les usagers doivent au moins avoir le matériel dans leur voiture.

Qui cette obligation concernera ?

Cette obligation concerne tous les automobilistes qui circulent dans les zones signalées. Les habitants des départements montagneux ne sont donc pas seulement visés, les personnes de passage doivent également être équipées. 

Quels équipements ?

Quel est l'avantage des pneus neige ? L'hiver, et sur les routes de montagne particulièrement, les conditions de circulation ne sont pas les mêmes, et donc les pneus d'été ne suffisent pas pour garantir la sécurité des automobilistes. Sur une voie normale, pour une vitesse d'à peu près 100km/h, la distance de freinage est de 50 mètres. Mais "sur une route de montagne un petit peu humide, avec une température inférieur à 7 degrés, on aurait certainement un freinage qui nous rallongerait de trente mètres", explique Olivier Grégoire, pilote de course amateur et vice-champion de France dans sa catégorie, dans le reportage de TF1 ci-dessous. 

Il l'assure, le pneu hiver est indispensable car il permet plus d'adhérence : "Il a une gomme très tendre, qui ne durcit pas, donc il est très efficace sur un sol humide, gras, neigeux ou pluvieux".

Pneus hiver obligatoires : un mois pour s’équiperSource : JT 13h Semaine
JT Perso

"Pour des régions où il n'y a pas beaucoup de neige, le pneu quatre saisons est une très bonne alternative", recommande de son côté Franck Grégoire, mécanicien. Les équipements amovibles sont également acceptés. "Si vous utilisez uniquement des chaines ou des chaussettes pour passer des cols quand vous partez au ski ou à la montagne par exemple, c’est très bien adapté", assure le pilote Olivier Grégoire. 

Car changer de pneus peut représenter un coût. Plusieurs gammes existent, allant de 70 à 150 euros. "Pour quelqu’un qui ne roule pas beaucoup, ça sert à rien de mettre du haut de gamme", conseille également Franck Grégoire. 

Si la règle entre en vigueur à partir de novembre, les sanctions en cas de manque d'équipements, elles, n'ont pas encore été déterminées par le décret. Dans un premier temps, l'heure est à la pédagogie. Mais une amende de 135 euros pourrait être prévue d’ici à quelques mois.