Le 13H

Crise de l'énergie : les patinoires de Noël obligées de se réinventer

TF1 | Reportage Vincent Dietsch, Vincent Ruckly, Guillaume Gruber
Publié le 1 décembre 2022 à 16h57
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Beaucoup de villes ont pris l’habitude d’installer des patinoires éphémères pour les fêtes.
Mais cette année, avec la hausse des prix de l’énergie, il y en a moins.
Des communes ont décidé de s’en passer, d’autres ont trouvé des solutions de repli.

C’est blanc comme de la glace, pourtant, cette patinoire est entièrement synthétique. Certes, il fait moins froid et les chutes sont moins douloureuses, mais les amateurs de glisse sont un peu frustrés. "On dirait qu’on roule sur du plastique et que ce n’est pas comme les autres années", affirme l’un d’entre eux.

Une patinoire sans glace pour faire des économies

C’est la ville de Nancy (Meurthe-et-Moselle) qui a demandé à l’exploitant de la patinoire éphémère de Noël d’installer un équipement sans glace, donc moins coûteux en eau et en énergie. Pour l’exploitant, le coût de fonctionnement est moins important, mais l’installation a été plus difficile et plus coûteuse du fait de la concurrence.

Lire aussi

À Épernay (Marne), comme chaque année, c’est une patinoire toute en glace qui est en cours d’installation. Et ce, avec un matériel qui ne consommerait pas plus en un mois qu’une maison de quatre personnes. Cette année, on a privilégié le travail de nuit pour utiliser les meilleures performances du groupe et le climat qui est plus frais la nuit, explique l’un des installateurs. Et il cherche encore avec les organisateurs d’autres solutions. Évidemment, la production de glace coûtera moins cher encore si le mois de décembre est bien froid.


TF1 | Reportage Vincent Dietsch, Vincent Ruckly, Guillaume Gruber

Tout
TF1 Info