Le 20h

Pouvoir d’achat : le succès des vide-greniers

Publié le 6 juin 2022 à 20h19
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les vide-greniers sont particulièrement fréquentés cette année.
L'occasion de pouvoir chiner à nouveau après deux ans de privation.
Mais aussi de faire attention à son pouvoir d'achat.

Depuis quelques mois, cette retraitée fait la chasse aux bonnes affaires sur les brocantes. L'objectif est de meubler sa nouvelle maison à faible coût. Depuis qu'ils sont retraités. Elle et son mari ont perdu 1 600 euros de pouvoir d'achat chaque mois. Alors avec l'augmentation des prix, ils n'ont plus le choix. "On ne peut plus se permettre d'acheter des choses dans les magasins. C'est beaucoup trop cher", affirme-t-elle. Les prix dans les brocantes défient toute concurrence. Des vêtements y sont vendus entre 4 et 8 euros.

Vendre peut aussi permettre d'arrondir les fins de mois. Aicha a trois enfants. Elle a fait son premier vide-grenier au début de l'année. "En règle générale, on donne. Là, on ne peut plus donner parce qu'on a besoin d'argent aujourd'hui. Il faut vivre, le gaz est cher, la vie est chère", se confie-t-elle. La brocanteuse récupère ainsi 600 euros à la fin du mois.

Les jouets et tous les objets vendus sont réutilisés. Aurélie ouvre son salon de thé. Elle vient de dénicher un service complet pour 15 euros. "On aura notre truc à nous, qui a déjà vécu, qui a déjà son histoire, plutôt que d'aller acheter un truc tout fait et déjà prêt en magasin. Le même que les dizaines d'autres qu'il y a derrière", explique-t-elle. L'intérêt est aussi écologique. Chaque objet acheté en brocante est de la seconde main.

TF1 | Reportage A. Bacot, K. Gouiffès


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info