Votre pouvoir d'achat

Pouvoir d'achat : les principales pistes du projet de loi

TF1 | Reportage C. Collin, B. Augier
Publié le 5 juillet 2022 à 20h04, mis à jour le 5 juillet 2022 à 21h37
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La loi sur le pouvoir d’achat doit aider les Français à traverser cette période difficile.
Une réunion a eu lieu ce mardi matin à l’Élysée pour affiner le texte.
Que pourrait-il contenir concernant le carburant, les salaires, les retraites et les minima sociaux

C’est l’une des dernières pistes sur laquelle travaille encore le gouvernement. L'indemnité carburant sera bien réservée aux salariés qui utilisent leurs voitures pour aller travailler. Elle dépassera les 100 euros, avec bonus possible pour les gros rouleurs. La condition pour en bénéficier, c’est d’avoir de modestes revenus, dont le montant reste encore à définir.

Pourriez-vous cumuler l’indemnité et la ristourne de 18 centimes par litre ? “Peu de chance”, glisse un conseiller du gouvernement. L'idée étant de mieux cibler les aides. “Ce sont vraiment les classes les plus populaires qui souffrent de l’inflation. Ce sont elles qu’il faut aider”, dit-il. En leur versant en plus une aide inflation, pour faire face à l’augmentation des prix alimentaires. Ce sera là encore en fonction des revenus, payé automatiquement sur le compte bancaire de près de huit millions de bénéficiaires. Une aide de 100 euros auxquels s’ajouteront 50 euros supplémentaires par enfant à charge.

Quant aux pensions de retraite, aux minima sociaux, tous seront revalorisés de 4%. Au total, l’ensemble des mesures pouvoir d’achat devrait coûter près de 25 milliards d’euros. “On est dans une prolongation du quoiqu'il en coûte”, souffle un cadre de la majorité sceptique. Le texte doit être présenté en Conseil des ministres, jeudi 7 juillet, pour un examen à l’Assemblée, mi-juillet.


TF1 | Reportage C. Collin, B. Augier

Tout
TF1 Info