Le 13H

VIDÉO - Pouvoir d'achat : le bon plan des magasins qui rachètent vos vêtements

Léa Tintillier | Reportage TF1 Séverine Agi, Anthony Céronne
Publié le 1 novembre 2022 à 14h18
JT Perso

Source : TF1 Info

Certains magasins, même prestigieux, rachètent des produits d’occasion pour les remettre sur le marché.
Les Galeries Lafayette offrent par exemple une carte-cadeau en échange de vos vêtements en très bon état.
Des bonnes affaires à ne pas manquer.

Se rendre en magasin, non pas pour acheter mais pour vendre ses vieux vêtements. Depuis deux mois, à Lyon, les Galeries Lafayette proposent de racheter vos vieux vêtements contre une carte-cadeau. Un bon moyen pour Olivia de vider son placard. "Ce tee-shirt, je dois l’avoir depuis au moins dix ans et je ne le mets plus du tout, donc autant que ça serve. Quand on ramène nos vêtements, on a une estimation tout de suite et on repart directement avec notre carte-cadeau qui nous permet de faire nos achats dès le jour même dans le magasin", explique Olivia. 

Seuls les articles sans défauts sont acceptés. Plusieurs critères permettent ensuite de fixer le prix. "La marque, la taille, la matière et l’état, comme neuf, très bon et selon, le logiciel calcule tout de suite un prix de rachat", poursuit Anne Boulard, responsable de la relation vente aux Galeries Lafayette. Quand les vêtements s’accumulent, la somme finale peut vite faire des heureux. "Avec ça, moi, je me suis déjà acheté un manteau ici aux Galeries. La dernière fois, c’était 64 euros donc ça m’a arrangée", sourit une cliente du magasin. 

Jusqu’à 600 euros de moins sur des skis

Dans le magasin de sport Au vieux campeur, à première vue, il est difficile de distinguer l’occasion du neuf. Pourtant, la différence de prix est considérable. "En neuf, avec les fixations, on est autour de 900-930 euros sur les skis et là, on est à 300 euros, donc c’est une histoire de chance. Il faut arriver au moment où il y a le ski qui est intéressant pour sa pratique, pour sa taille, mais pour peu qu’on tombe bien, il y a vraiment des grosses affaires à faire", affirme Julien Chambon, conseiller technique du magasin. 

Lire aussi

Mais certains clients sont encore un peu réticents selon les produits. "Je ne me vois pas acheter une paire d’occasion sur des chaussures d’escalade parce qu’elles sont usées. J’ai toujours acheté neuf", déclare l’un d’eux. En un an, ce magasin a doublé ses ventes sur les produits d’occasion, avec des articles qui ne restent jamais bien longtemps en rayon. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Séverine Agi, Anthony Céronne

Tout
TF1 Info