Les Français face à la pénurie de carburants

VIDÉO - Presque plus une goutte de carburant à Lille : notre équipe a mis 2 heures pour en trouver

TF1 | Reportage Marion Fiat, Bora Agirbas
Publié le 4 octobre 2022 à 15h36
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

De plus en plus de stations-services sont en rupture de stock.
Il n'y a ainsi presque plus de carburant ce mardi dans l'une des principales villes de France, Lille.
Partis en "mission gazole" dans la matinée, les correspondants de TF1 sur place ont eu le plus grand mal à en trouver.

Défi du jour : trouver du carburant à Lille, alors que les ruptures de stock se multiplient dans les stations-services de France sous l'effet des remises attractives de certaines d'entre elles et d'un mouvement de grève dans des raffineries. Il est 9h et notre équipe part en direction de la station-service la plus proche, à 1,5 km. Chou blanc : un ruban rouge et blanc barre son accès. Deux kilomètres plus loin, une deuxième est également fermée : plus une goutte de carburant. Nous nous rendons à la dernière station du centre-ville. Pas de prix affichés mais en l'absence de barrière, certains tentent leur chance… là aussi sans succès : les pompes sont indisponibles. "Il vous reste combien ?", demande notre journaliste à un conducteur déçu. "Deux trois barres à peu près, de quoi faire l’aller-retour aujourd’hui mais pour demain ça va être compliqué", soupire-t-il. "Il n’y a rien, je ne peux pas aller travailler", répond un autre. 

Dans ces circonstances, les automobilistes essaient d'être solidaires en échangeant leurs informations. "Il reste peut-être à voir celle porte des Postes", tente l'un d'eux. "Elle est fermée depuis deux-trois jours", lui répond un compagnon d'infortune.

Lire aussi

Notre équipe a ainsi parcouru 15 kilomètres dans Lille intramuros. Cinq stations sont fermées, une sixième ne distribue que du sans plomb. Et à la dernière pompe, surprise, il y a du carburant mais aussi... beaucoup d'automobilistes. "Il faut être patient", lance l'un d'eux. Effectivement, l'embouteillage provoqué est tel que l'ouverture de cette station - elle était fermée la veille - a nécessité l'intervention de la police.  

C'est enfin le tour de notre équipe. Il lui aura fallu faire la queue pendant précisément 28 minutes et 50 secondes pour mettre du carburant dans sa voiture dans la seule station de Lille proposant du gazole. Et au total, 2 heures de recherches effrénées..


TF1 | Reportage Marion Fiat, Bora Agirbas

Tout
TF1 Info