En un an, le prix de l'essence n'a cessé d'augmenter : +12% pour le gasoil et +16% pour le sans-plomb. Sur le budget des ménages, ce n'est pas négligeable.

À 1,86 euros le litre de sans-plomb 98, quand on traverse l'Hexagone pour partir en vacances, forcément, faire le plein met un coup au budget. Pour ceux qui roulent au diesel, ça a beau être un peu moins cher, les prix ont tout autant augmenté. Alors comment expliquer cette hausse ?

C'est parce que le prix du baril de pétrole flambe qu'à la pompe c'est douloureux. Quand on regarde de près les courbes, essence ou diesel, on retrouve les mêmes niveaux de prix qu'avant la crise sanitaire. C'est même aussi cher qu'au début du mouvement des Gilets jaunes.

Pour celles et ceux qui doivent faire le plein quotidiennement pour aller travailler, la dépense est considérable. Arthur Menekse, chauffeur de taxi, estime avoir perdu 5 à 10% de son salaire depuis le début de l'année. Une kiné à domicile, elle, se demande pourquoi les prix ne cessent d'augmenter en pleine période de crise. La raison est simple : partout dans le monde, la production industrielle accélère, la demande de pétrole augmente, la consommation repart et comme tout le monde veut les mêmes produits au même moment, les prix gonflent.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info