La remise de 18 centimes à la pompe par litre de carburant débute officiellement vendredi 1er avril.
Mais à Franconville (Val-d'Oise), une station a pris les devants.

C'est le bon plan du jour, du gasoil à 2,099 euros et du sans plomb 95 à 1,99 euro. Dans cette station-service du Val-d'Oise, à Franconville, les automobilistes en profitent, quitte à faire la queue. "Tout a augmenté la viande, les pâtes, donc si on peut gratter un petit peu sur l'essence, c'est toujours ça de pris", affirme une automobiliste dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

La réduction de 18 centimes par litre sur l'essence ou le diesel va s'appliquer pour toutes les stations à partir du vendredi 1er avril. Mais celle de Franconville aurait obtenu son carburant à prix réduit auprès des centrales d'achat qui bénéficient déjà de la ristourne du gouvernement. Ici, certains remplissent les jerricans, d'autres continuent de se restreindre.

Une économie de 18 centimes encore insuffisante pour bon nombre d'automobilistes rencontrés dans la file d'attente. "C'est toujours mieux que rien. On voudrait que ça descende quand même un peu plus", confie l'un d'entre eux. "Ce n'est pas une mauvaise chose mais si ça pouvait encore baisser, on serait plus content", affirme un autre à notre micro.

Alors que certaines stations qui viennent de remplir leur cuve appliquent donc cette baisse avec un peu d'avance sur la date officielle du 1er avril prochain, d'autres ont déjà annoncé qu'elles auraient du retard, notamment les petites stations rurales.


TF1 | Tiphaine Leproux, Bixente Hacala

Tout
TF1 Info