La flambée des prix de l'énergie

Moins 15 centimes sur le carburant : la remise sera-t-elle affichée à la pompe ou appliquée à la caisse ?

La rédaction de TF1info | Reportage L. Kebdani, L. Merlier, B. Chastagner
Publié le 22 mars 2022 à 10h41
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Tous les automobilistes vont bientôt bénéficier d'un geste du gouvernement.
Il s'agira d'une remise de 15 centimes par litre sur tous les carburants à partir du 1er avril.
Mais plusieurs questions se posent encore.

Dans cette station de Seine-et-Marne où le 20H de TF1 s'est rendu, les prix ont baissé, mais tournent toujours autour de 2 euros le litre. "C'est léger", commente un automobiliste à propos de la récente baisse constatée sur les prix des carburants. "C'est quoi, 10 centimes de moins ?", s'interroge, à la pompe, une autre conductrice.

La baisse est amorcée partout en France et, selon le gouvernement, le prix moyen des carburants est passé sous la barre des 2 euros : 1,97 pour le gazole, 1,93 pour le sans-plomb 95. Cette baisse va-t-elle durer ? Difficile à prévoir.

Qui doit appliquer la remise ?

Ce qui est sûr, c'est que le gouvernement a promis une remise de 15 centimes par litre. Annoncée par Jean Castex le 12 mars, elle sera effective le 1er avril. Pourquoi un délai de trois semaines ? La mise au point du dispositif est complexe. 

Première décision à trancher : qui doit appliquer la remise ? Le gouvernement a d’abord pensé aux stations-service, leur demandant d’avancer la somme aux automobilistes avant d’être remboursées par l’État. Une solution trop contraignante pour les trésoreries des stations.

Lire aussi

Désormais, la piste privilégiée est de donner directement cet argent aux grossistes de carburants. Les stations achèteront donc les carburants moins chers et les revendront aux automobilistes avec 15 centimes de remise. Une bonne nouvelle pour Aurore Turpin, la gérante d'une station à Montigny-sur-Loing (Seine-et-Marne). 

Mais une question demeure pour elle : "Je ne sais pas s’il faudra répercuter la remise directement sur les prix affichés au totem ou s’il faudra faire une remise en caisse ?". Car la commerçante redoute que les clients "voient le prix plus cher", ce qui pourrait "les rebuter à prendre du carburant chez nous". La question devrait être tranchée dans la semaine. Cette remise de 15 centimes par litre est prévue pour durer quatre mois, du 1er avril au 31 juillet.


La rédaction de TF1info | Reportage L. Kebdani, L. Merlier, B. Chastagner

Tout
TF1 Info