Hausse du prix du fioul : quel chauffage alternatif ?

TF1 | Reportage Jacques Rieg-Boivin, Claire Eckersley, Eric Schings
Publié le 14 mars 2022 à 16h28

Source : JT 20h WE

La guerre en Ukraine a causé le quasi doublement du prix du fioul depuis le début de l'hiver.
Une énergie pourtant souvent utilisée par des foyers relativement modestes.
À tel point qu’il est devenu intéressant de réfléchir à changer de système de chauffage.

Lorsque Freddy Morin consulte sa dernière facture, 760 euros et des poussières, il prend conscience des économies réalisées. Il a abandonné sa chaudière au fioul pour une pompe à chaleur. Aujourd'hui, l’envolée du prix des énergies fossiles ne fait que conforter son choix. "Si je prends le prix du fioul que je payais il y a deux ans, je fais une économie de 200-300 euros. Mais si on prend le prix du fioul actuel, là c'est une économie de plus de 1000 euros", explique-t-il dans le reportage de TF1 en tête de cet article. L’installation a tout de même coûté 10.000 euros, aides gouvernementales déduites.

Ma Prime Rénov' peut vous aider à changer de mode de chauffage. Et de plus en plus, les Français se tournent vers le bois. Chez ce revendeur d’installation de chauffage proche de Strasbourg, les clients sont motivés par l'écologie et les économies. Ils l'avouent : la guerre en Ukraine accélère leur achat. "Ça peut être un des points, inconsciemment... tous ces points réunis font qu'à un moment donné, ça devient quelque chose qui nous tient à cœur de chercher un poêle à bois aujourd'hui", confie une cliente à TF1. "Notre facture de gaz est de 5000 euros par an, demain elle sera peut-être de 10.000 euros, ce n'est pas envisageable", poursuit un autre.

Le marché est en pleine croissance depuis dix ans déjà avec, désormais, davantage d’équipements à granulés moins polluants et à des tarifs plus accessibles. "Le poêle en lui-même vaut entre 1500-1800 euros jusqu'à 3000-4000 euros, ou 6000 euros pour les plus designs, les plus esthétiques, indique Nicolas Reutenauer, conseiller commercial. Globalement, il faut compter un budget d'à peu près 6000-7000 euros pour l'installation d'un poêle"

Ce jeune couple hésite encore. En fonction de leurs revenus, l’aide pour un tel chauffage d’appoint peut aller jusqu’à 3 000 euros. Désormais, pour faire des économies, à chacun de trouver son propre mix-énergétique.


TF1 | Reportage Jacques Rieg-Boivin, Claire Eckersley, Eric Schings

Tout
TF1 Info