Que risquent ceux qui jettent leur sapin dans la rue ?

La rédaction de LCI
Publié le 4 janvier 2021 à 16h19
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

QUESTION ÉPINEUSE – L'amende peut être salée : jusqu'à 150 euros. Pour se débarrasser de son sapin et lui permettre d'être recyclé, mieux vaut donc suivre les consignes.

Comme chaque début janvier, les sapins défraîchis ont commencé à envahir les pieds des immeubles. Mais attendre la nuit tombée pour se débarrasser discrètement de son arbre de Noël sur le trottoir peut coûter cher : ce geste étant considéré comme un "dépôt sauvage d'ordures", il peut être sanctionné d'une amende allant de 35 euros à 150 euros. Et ce que le conifère soit ou non emballé dans un sac.

Alors, comment jeter son vieux sapin de Noël sans se faire enguirlander ? L'une des meilleures solutions est de l'apporter directement dans les conteneurs dédiés d'une déchetterie ou dans un des points de collecte aménagés par les communes. Souvent situés dans les jardins publics, leur localisation est indiquée sur les sites officiels des Villes. Comme à Paris où jusqu'au 20 janvier, les arbres décatis peuvent être déposés dans de nombreux points de collecte pour être broyés, afin d'être ensuite réutilisés "pour protéger les plantations dans les espaces verts".

Le déposer en forêt : une fausse bonne idée

Si vous ne souhaitez pas vous déplacer, certaines municipalités mettent également en place un ramassage des sapins devant votre domicile, mais à des heures bien définies. À noter que certaines jardineries reprennent elles aussi directement les vieux sapins. Des initiatives locales peuvent aussi exister, à l'image de l'agricultrice de Savoie que l'on voit récupérer les sapins pour nourrir ses chèvres dans le reportage en tête de cet article.

Ceux qui disposent d'un jardin peuvent tenter de le replanter devant chez eux. Mais attention, le faire dans un bois est une fausse bonne idée : le conifère et ses aiguilles peuvent être nocifs pour les sols forestiers. Et là aussi, on ne vous fera pas de cadeau si vous êtes pris la main dans le sac : l'Office national des forêts rappelle régulièrement que ceux qui abandonneraient leur sapin dans un sous-bois sont passibles d'une amende, pouvant également aller jusqu'à 150 euros.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info