Depuis le 31 mars 2022, les terrasses ne peuvent plus être chauffées.
Avec les températures hivernales, les clients ont déserté, et le chiffre d'affaires de certains établissements s'en ressent.
En cette période de grand froid, ils sont nombreux à chercher des alternatives.

Il fait froid à Marseille ce vendredi après-midi. Alors, les clients installés en terrasse viennent chercher du chauffage. Sur le Vieux-Port, les terrasses chauffées sont partout. Cette brasserie, par exemple, dispose d'un chauffage électrique et au gaz. Tous les restaurateurs que nous avons rencontrés sont convaincus de bien respecter les règles. Pourtant, elles semblent mal comprises.

Des règles pas toujours bien appliquées

Une terrasse peut être chauffée uniquement si elle est fermée par des parois solides. Installer des bâches ne donne donc pas le droit l'allumer le chauffage. Pourtant, Frédéric Jeanjean, représentant des restaurateurs, nous l'assure. Une employée de la mairie est venue le contrôler sans relever le moindre problème. Avec ces nouvelles règles, certains gérants parisiens ont décidé, eux, d'abandonner le chauffage en terrasse.

Les conséquences ne se sont pas fait attendre : la plupart de ces endroits n'attirent plus les clients. Seules quelques courageuses sont présentes, bien emmitouflées dans un plaid. Mais avec le grand froid, une restauratrice a trouvé une autre solution. Elle met à la disposition de ses clients des coussins chauffants, qui fonctionnent à l'aide de batteries rechargeables. Partout dans le pays, de nombreuses brasseries ont déjà commandé ces fameux coussins pour faire revenir les clients aux terrasses.


La rédaction de TF1info | Reportage Pierre Corrieu, Linda Huré, Christophe Nieulac

Tout
TF1 Info