Le 20h

Réparateur, un métier qui vaut de l’or

Publié le 4 janvier 2021 à 20h23, mis à jour le 5 janvier 2021 à 0h25
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

C'est un métier bien connu de nos parents au temps où les objets avaient une très longue durée de vie. La réparation a à nouveau le vent en poupe, car le gaspillage n'est plus dans l'ère du temps.

Aspirateur devenu complètement fou, machine à café qui sert soudainement du jus de chaussette, écran de télévision en panne... Une fois passé entre les mains des réparateurs, tous ces objets reprennent vie en quelques coups de tourne-vis ou presque. "Du moment où l'on a toutes les pièces, on répare automatiquement tous les produits. C'est valorisant de savoir que la machine quand elle sort de chez nous, elle fonctionne" déclare un réparateur. Nous sommes allés dans l'un des pus grands ateliers de service après vente de France. Sur place, 120 techniciens réparent quotidiennement près de 600 objets du plus petit au plus volumineux. Le groupe a décidé d'embaucher 500 nouveaux réparateurs, mais encore faut-il les trouver. La main d'œuvre se fait très rare. Comment expliquer cette pénurie ?

Pour ce responsable d'un centre d'apprentissage, la réponse est très simple : le métier souffre toujours d'un manque d'attractivité. Cela ne fait pas forcément vibrer les jeunes alors que ce sont des métiers qui ont plein d'atouts. Il y a de l'électrotechnique, de l'électronique, de l'informatique et de la connectivité. Et pourtant, ce savoir-faire s'arrache et se paie 1 500 euros net dès la sortie de l'école. Un salaire qui augmente rapidement et qui commence à lancer quelques vocations. Depuis trois ans, la formation de techniciens électroménagers affiche complet.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info