Avec le bonus réparation, de plus en plus de Français choisissent de faire réparer leur téléphone portable plutôt que d'en changer.
Mais trouver un bon réparateur peut parfois relever du casse-tête.
Voici les conseils du 20H de TF1 pour éviter de payer trop cher.

Pour inciter les Français à changer moins souvent de téléphone portable, le gouvernement a mis en place un "bonus réparation". Une aide à destination de tous les appareils électriques et électroniques qui peut s'élever jusqu'à  25 euros pour un smartphone. Le coup de pouce incite ainsi certains consommateurs à faire réparer leur téléphone, en profitant de ce bonus et en faisant un geste important pour la planète. Toutefois, il est parfois difficile de se retrouver dans la jungle des réparateurs.

Attention aux réparateurs "petits prix"

Chez les professionnels, le prix de réparation d'un smartphone dépend du modèle du téléphone, mais surtout des pièces utilisées. Car les réparateurs ont à leur disposition deux types de pièces détachées : celles provenant du constructeur, onéreuses, mais de très bonne qualité, et celles simplement compatibles, réputées plus fragiles, mais jusqu'à deux fois moins chères. Ces dernières sont souvent utilisées dans les magasins de réparation à bas coût qui se développent dans les grandes villes. En caméra discrète, une équipe du 20H de TF1 s'est rendue chez un de ces réparateurs. Chez lui, les téléphones à réparer sont rapidement entassés, et il n'offre pas de garantie de réparation.

Pour éviter de payer une réparation de mauvaise qualité, deux critères sont ainsi à prendre en compte : se rendre chez un réparateur labellisé "QualiRépar" qui "atteste des bonnes pratiques de l'entreprise", explique Jérôme Libraire, formateur au GSM Master, une école qui forme les futurs réparateurs de smartphone et privilégier ceux qui offrent une garantie de trois, six ou douze mois.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Maureen Alibert, Caroline Blanquart, Arnaud Ifergane

Tout
TF1 Info