Inflation : les prix s'envolent

VIDÉO - "Eggflation" : l’œuf devient un produit de luxe aux États-Unis

par Julien MOREAU I Reportage TF1 Axel Monier, Mathieu Derrien
Publié le 24 janvier 2023 à 15h04
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Aux-États-Unis, le prix des œufs flambe : plus 60% en l’espace d’un an.
Au point que les Américains ont donné un nom à ce phénomène, "eggflation", et que des filières de contrebande ont été démantelées.
Les correspondants de TF1 sur place nous expliquent.

Aux États-Unis, les produits alimentaires ont augmenté de 12% l’an dernier. Parmi les principaux produits victimes de cette inflation conséquente, les œufs : ils ont augmenté de 60%. Le phénomène est tel que les Américains lui ont déjà trouvé un nom, "eggflation", littéralement "œuflation".

Les pics les plus importants ont été enregistrés dans les États du sud. En Arizona, le prix moyen des œufs a ainsi augmenté de 97% d'une année sur l'autre, soit la plus forte hausse. Les prix ont par exemple augmenté aussi de 82% dans le Nevada ou de 78% au Nouveau-Mexique, selon le cabinet d’information Datasembly.

Avant, on achetait la palette d’œufs à 27 euros et maintenant, c'est à 150 euros. Du coup, on a augmenté nos prix

Brittany Granger, gérante d'un restaurant à Denver

À l’heure du petit-déjeuner, dans le restaurant de Denver (Colorado) où se rend une équipe de TF1 dans le reportage en tête de cet article, les œufs sont toujours autant consommés. Mais comment continuer à servir les clients à des tarifs modérés quand le prix des œufs flambe ? "Avant, on achetait la palette d’œufs à 27 euros et maintenant, c'est 150 euros. Du coup, on a augmenté nos prix", explique Brittany Granger, gérante de ce restaurant de Denver.

D'où vient cette augmentation ? La hausse des coûts de production, comme le prix de l’énergie et le coût de l’emballage, a un impact non négligeable. La grippe aviaire, qui a tué plus de 50 millions de volailles aux États-Unis en 2022, est elle aussi en cause. L’œuf devient ainsi plus rare et donc plus cher. 

Lire aussi

Dans les supermarchés de Washington (États-Unis), les prix s’envolent. Le prix d’une douzaine d'œufs peut coûter jusqu’à 11,5 euros. À l’unité, le prix est monté à un euro. "J’en achète beaucoup moins qu’avant, je ne peux plus me le permettre", soupire une habitante de Washington. Alors les Américains cherchent des solutions. Dans une ferme californienne prise en exemple dans le reportage de TF1, qui pratique la vente directe, il y a désormais 25 minutes d’attente, chaque jour, pour les œufs frais vendus sans intermédiaire. 

La crise est telle que le service des douanes et de la protection des frontières a signalé une augmentation de 108 % des saisies d'œufs, les contrebandiers tentant de faire passer la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Les douanes ont rappelé que cette infraction pouvait valoir jusqu’à 10.000 euros d’amendes. Des filières de contrebande ont même été démantelées entre le Mexique et les États-Unis.


Julien MOREAU I Reportage TF1 Axel Monier, Mathieu Derrien

Tout
TF1 Info