Les arts de la table se portent mieux.
Les ventes ont progressé de 3% l'an dernier.
Pour les célèbres porcelaines de Limoges, on constate une augmentation de 16% grâce aux petits prix qui sont proposés.

Jean-Noël s'est marié il y a 23 ans. À l'époque, sa femme et lui avaient reçu en cadeau un service en porcelaine de Limoges (Haute-Vienne). Il a brisé plusieurs objets, alors il est venu profiter d'un rabais pour les remplacer. Au total, il a économisé près de 200 euros. Dans ce magasin, on ne trouve que des porcelaines avec de petits défauts comme un léger relief ou une ébréchure. Les articles sont vendus jusqu'à 70% moins chers. Sur les ventes en détail, les fabricants sont à la peine. Ces braderies sont donc un moyen d'écouler les stocks.

Dans un autre magasin, les prix sont encore plus bas. La porcelaine de Limoges est vendue à 10, 5, et même 3 euros. "La porcelaine, ça disparaît un petit peu, les plus jeunes n'ont pas forcément de porcelaine chez eux. Ils ont souvent en tête que c'est trop cher. Là, ils peuvent se permettre de redécouvrir les produits, on a de plus en plus de jeunes qui viennent", explique Diego Massota-Lévèque. 

Blanche et vierge de toute gravure, la simplicité d'un des modèles de porcelaine le rend plus moderne et attirant pour les jeunes clients. Les fabricants s'en sortent surtout grâce à la clientèle étrangère. Les ventes de porcelaine de Limoges ont tout de même augmenté de 16% l'année dernière.

 


La rédaction de TF1info | Reportage Thibault Copleux, Charlotte Sebire

Tout
TF1 Info