Au moins 30% de réduction, toute l'année : les magasins d’usine sont-ils vraiment un bon plan ?

par La rédaction de TF1info | Reportage Kelvin Jinlack, Olivier Stammbach
Publié le 15 avril 2024 à 13h47

Source : JT 20h WE

L'inflation continue de doper les ventes des magasins d'usine, espaces où l'on peut acheter moins cher des produits de grandes marques traditionnelles.
Sont-ils vraiment une bonne affaire ? Une équipe de TF1 a mené l'enquête à Pont-Sainte-Marie (Aube).

110 boutiques sur 100.000 mètres carrés. Chaque année, ce village de marques à Pont-Sainte-Marie attire 3,7 millions de personnes. Parmi elles, la famille Gadret qui s'est donnée un peu plus de 300 euros de budget. Une demi-heure plus tard, ils passent déjà en caisse. Un pantalon et une veste pour un total de 62 euros, contre 110 euros dans une boutique traditionnelle.

Comment font-ils pour proposer de telles remises ?

Dans ce centre, les étiquettes promettent au moins 30% de réduction sur l'ensemble de l'année. Des remises possibles notamment en écoulant les invendus. "Automne-hiver 2022, donc ça commence à dater un petit peu", lance David Pécard, directeur général à Le Coq sportif, tout en brandissant une veste. "Pour accélérer leur écoulement, l'équipe a décidé d'ajouter 30% sur cette collection", poursuit-il. Avec jusqu'à 2000 visiteurs par jour, les stocks se vident généralement rapidement. 

Si les articles sont moins chers, les marques s'y retrouvent car les clients achètent davantage. "On a souvent des tickets qui font 25-30 articles. Forcément, vous avez l'appel de prix qui permet de vous faire un peu plus plaisir en équipements", abonde une vendeuse. Un père de famille, venu dans le but d'acheter un lot de chaussettes, en est le parfait exemple. "Finalement on a pris plus, t-shirts, shorts... pour cet été. Sept articles au total", lance-t-il dans le reportage en tête de cet article.

Les magasins d'usines attirent tellement que certaines marques n'ayant pas besoin de déstocker y ouvrent leurs propres boutiques pour se faire connaître. "Là, aujourd'hui, on a fait des dégustations de gâteaux et de café pour montrer que c'est du quotidien. Nous, on l'utilise chez nous, et ils peuvent aussi l'utiliser chez eux", détaille Céline Kaminski, vendeuse chez HOME&COOK. 

Il existe 28 centres en France comme celui-ci. Mais alors, ces villages de marques sont-ils les moins chers du marché ? Une équipe de TF1 a fait le test, les grandes marques en magasins d'usine restent plus chères que, par exemple, les marques de distributeur dans un centre commercial classique. 


La rédaction de TF1info | Reportage Kelvin Jinlack, Olivier Stammbach

Tout
TF1 Info