VIDÉO - Inflation : dans les supermarchés, prix bloqué ne veut pas forcément dire prix le moins cher

par La rédaction de TF1info | Reportage Matthieu Poissonnet, Fabienne Moncelle, Paul Bouffard
Publié le 16 mars 2023 à 9h37

Source : JT 20h Semaine

Le coup d’envoi du trimestre anti-inflation a été lancé ce mercredi 15 mars.
Dans tous les supermarchés, un logo anti-inflation permet de repérer une liste de produits alimentaires ou d’hygiène, proposés à prix stable.
Mais attention : prix bloqué ne veut pas forcément dire qu'il s'agit du produit le moins cher.

Depuis ce matin, le panier anti-inflation, appelé aussi panier essentiel, est exposé à l’entrée de la grande surface que vous pouvez voir dans la vidéo en tête de cet article. On y trouve 200 articles à prix bloqués. Parmi les clients, il y a ceux qui saluent le geste, ceux qui se méfient et ceux qui sont passés à côté de cette actualité.

Prix bloqué ne veut pas dire prix le moins élevé

Comment ça fonctionne ? Dans ce supermarché, 200 produits du quotidien ont été sélectionnés. La plupart des enseignes jouent le jeu. Mais toutes n’ont pas les mêmes articles dans leur panier. Tentons tout de même la comparaison. Chez Carrefour, vous bénéficiez de 40 centimes d’écart sur les cotons-tiges, chez Casino six centimes sur la sauce tomate. Cette enseigne propose 500 articles dans son panier, appelé "prix bloqués", sans pour autant dire "prix le moins élevé".

Quant à Leclerc, le numéro un français des supermarchés, il n’y participe pas. Plutôt qu’un panier anti-inflation, l'enseigne propose un comparateur de prix, ajouté à cela quelques promos, du prix coûtant et du rayon anti-gaspi. Finalement, même les soldes étaient plus simples à comprendre.


La rédaction de TF1info | Reportage Matthieu Poissonnet, Fabienne Moncelle, Paul Bouffard

Tout
TF1 Info