Réparer son lave-linge soi-même, en visio avec un technicien : comment ça marche ?

par M.T | Reportage Patrick Ninine, Jean-François Drouillet, Vincent Pierron
Publié le 15 avril 2024 à 18h18

Source : JT 13h Semaine

En France, deux interventions sur trois ne nécessitent pas le déplacement d'un réparateur, favorisant l'émergence des conseillers en visio.
Un service apparu en 2020, avec la pandémie de Covid-19.

La machine à laver de Christophe est tombée en panne pendant son déménagement. Il doit faire appel à un réparateur qui ne se déplacera pas, et restera au téléphone, en visioconférence. À distance, le technicien de SOS accessoire Benjamin Delamarre lui souffle différentes consignes. "Tout en bas dans le fond de la machine, vous avez une courroie en caoutchouc noir, je la vois ! Elle n'est plus en place", constate le réparateur sur son écran. 

Sous le contrôle du technicien, Christophe répare lui-même sa machine à laver. "Au lieu de changer de machine à laver, d'en racheter une à 100 euros, j'ai pris dix minutes de mon temps au téléphone et j'ai remis la courroie", se réjouit-il. Le coût d'intervention s'élève à moins de seize euros. "70 à 80% du temps, c'est des choses qu'on peut réparer pour un coût relativement faible", assure Benjamin Delamarre. 

Un service apparu avec la pandémie

Le service apparu en 2020 avec la pandémie de Covid-19, la visio permettant aux réparateurs d'intervenir chez les clients confinés. Au service après-vente du groupe électroménager Fnac Darty, 100.000 réparations se font gratuitement et à distance chaque année, deux interventions sur trois ne nécessitant pas le déplacement d'un réparateur. 

"(L'enjeu, NDLR) c'est d'abord d'éviter d'envoyer un technicien. On sait qu'aujourd'hui c'est difficile de trouver des techniciens, c'est difficile de les former. On recrute et on est en train de former plus de 300 techniciens. On a prévu d'en recruter encore 500 d'ici 2025", détaille Régis Koenig, directeur de la réparation et de la durabilité du groupe. 

La visio permet de réparer tout type d'appareil, électroménager, informatique et même votre smartphone. "C'est un téléphone qui a pris une chute peut-être ?", demande le réparateur à la vue d'un écran cassé, dans le reportage en tête de cet article. Attention, faire appel à un réparateur non agréé fait perdre la garantie.

"Si le téléphone est cassé ou oxydé, il n'est déjà plus éligible à la garantie. Le fait qu'il intervienne lui-même ne lui permet pas de récupérer sa garantie. Si vous voulez récupérer sa garantie, ça sera un coût différent auprès d'un centre de service", avertit Thomas Delahay, technicien du service en visio de la plateforme de vente Spareka. 


M.T | Reportage Patrick Ninine, Jean-François Drouillet, Vincent Pierron

Tout
TF1 Info