Un Français sur deux réclame toujours son ticket de caisse en magasin.
Alors que depuis l'été 2023, les choses ont théoriquement changé.
Les commerçants ne doivent l'imprimer qu'à la demande des clients.

Il devait disparaître de notre quotidien, mais au moment de payer, la même question revient toujours : "Souhaitez-vous votre ticket ?", comme on le constate dans le reportage du 13H en tête de cet article. Et un Français sur deux continue de répondre oui à cette question. Le ticket de caisse papier n'est plus automatique. Depuis l'été dernier, il ne doit être imprimé qu'à a demande du client. Pourtant, ce bon vieux bout de papier fait de la résistance. Pourquoi les clients ont-ils autant de mal à s'en passer ?

Dans l'enseigne où a filmé notre équipe, un client sur trois le réclame. "C'est une vieille habitude, qui date peut-être de cinquante ans, j'ai du mal à passer aux nouvelles habitudes, c'est tout.", lâche une cliente au micro de TF1. Abandonner le papier pour éviter le gaspillage, c'est le souhait de cette enseigne : chaque année, environ 2000 km de papier sortent des machines dans ce supermarché.

Le ticket de caisse papier reste aussi un indispensable, notamment pour les échanges en boutique de prêt-à-porter. Dans ce magasin, à l'image, toutes les clientes l'exigent. La commerçante redouble alors d'efforts pour les faire passer aux tickets envoyés par mail. S'il y a du progrès, du travail reste à faire pour éveiller les consciences. Au total, chaque année, 12,5 milliards de tickets de caisse sont imprimés dans le pays, soit 25 millions d'arbres coupés.


La rédaction de TF1info | Reportage : Cassandre Dewaegeneire, Camille Courtat, David Bordier

Tout
TF1 Info