Les Français face à la pénurie de carburants

Retour à la normale dans les stations : des prix enfin raisonnables ?

Publié le 22 octobre 2022 à 20h04
JT Perso

Source : JT 20h WE

Dans les stations-service, la situation continue de s’améliorer. Si les automobilistes attendaient le retour des carburants, ils scrutent aussi les prix. Ils se sont envolés au plus fort de la pénurie, ont-ils trouvé des niveaux plus raisonnables ?

À l’heure de mettre le pistolet dans le réservoir, ce sentiment étrange : les automobilistes partagés entre une forme de soulagement et l’agacement au moment de payer. Dans une station d'Ile-de-France, le litre du gasoil s’est affiché à 2 euros. Certes, c’est très cher, mais déjà, beaucoup moins qu’il y a quelques jours où certaines stations proposaient le litre à 3 euros, ristourne du gouvernement incluse.

Même chose pour le Sans Plomb 98, vendu, en moyenne, actuellement à 1,69 euro le litre contre 2,13 euros le 7 octobre : 0,44 euro de différence en seulement trois semaines. Et pour une fois, le prix du baril n’est pas en cause. Depuis début octobre, le prix du gasoil n’a cessé d’augmenter avant de baisser lentement. Une courbe presque parfaitement parallèle à celle des stations en pénurie.

La preuve, au plus fort des blocages, le 11 octobre, alors que 30% des stations manquaient de carburant, le gasoil a atteint un pic à 1,97 euro le litre. Une hausse qui s’explique aussi par des achats de carburant réalisés à l’étranger, bien plus cher que celui produit en France. Pour autant, un retour à la normale ne veut pas dire baisse immédiate. D’autant plus que le 15 novembre, l’aide du gouvernement passera de 30 centimes de réduction par litre à seulement 10.

TF1 | Reportage C. Diwo, A. Mersi


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info