Après les repas de Noël, l'idée vous traverse peut-être l'esprit : entamer une petite diète avant les festivités du Nouvel An.
Mais est-ce bon pour notre santé et pour notre corps ? Nous avons posé la question à des spécialistes.
Voici leurs conseils pour mener à bien cette transition.

La digestion du repas de Noël vient à peine de se terminer, que l'idée d'une diète vous effleure peut-être l'esprit. À quelques jours du prochain réveillon, certains décident en effet de faire un court régime pour contrer les méfaits des excès lors de ces repas souvent bien riches. Les vidéos fleurissent sur Internet à ce sujet, et chacun a ses propres astuces. "Moi, je saute des repas. Enfin, je prends par exemple un yaourt à un repas", explique ainsi une passante. "On réduit un peu les calories, on mange plus de salades", assure de son côté un père de famille.

Pour autant, un régime trop sévère peut avoir des conséquences inverses à l'effet souhaité. C'est ce qu'affirme Alexandra Retion, diététicienne. "Si vous faites un jeûne, donc une période de restrictions importantes, le risque, c'est que votre corps ait besoin d'énergie pour fonctionner et donc il va se mettre à stocker davantage. Du coup, si vous stockez davantage, vous risquez de prendre du poids. C'est l'erreur à ne pas commettre", prévient-elle ainsi dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article.

Elle recommande cependant certains aliments à privilégier pour "vous aider à éliminer les excès". "Du cresson, du céleri, des clémentines, du citron vert, ils contiennent tous une quantité importante de vitamine C. Donc c'est très intéressant pour renforcer la fonction hépatique", conseille Alexandra Retion. Les fruits et légumes permettent également de se réhydrater. 

La seule manière d'éviter les excès est d'avoir une alimentation équilibrée
Robert Barouki, médecin et biochimiste à l'Inserm

Pour maigrir, certains mettent également en avant la consommation de produits brûle-graisse. Même si une centaine de références peuvent être trouvées en pharmacie, leur efficacité n'est cependant pas toujours prouvée, comme l'explique le pharmacien Michaël Gommez-Vaez. "Tous ces produits-là ne sont pas des baguettes magiques, ça se saurait ! Ça s'accompagne d'une alimentation équilibrée, faire du sport...", avertit-il. 

Plutôt que de tenter de perdre des kilos dans un laps de temps très court, ce professionnel recommande plutôt de faire une cure de probiotiques. "Le transit a été accéléré par les excès, par la nourriture grasse. Les probiotiques vont permettre de réensemencer cette flore intestinale qui a souffert avec de bonnes bactéries et que vous ayez un bon fonctionnement et de bien récupérer", détaille donc Michaël Gommez-Vaez.

D'autres préfèrent avoir recours à des produits naturels. Dans une herboristerie que visite l'équipe de TF1, depuis trois générations, c'est la même infusion qui est conseillée entre les fêtes. "Il faut savoir que les plantes marchent en synergie. Donc l'intérêt, c'est de les mettre les unes avec les autres pour déployer les principes actifs. On va retrouver, par exemple, la reine des près, le frêne, la vigne rouge, le thé vert, le romarin, pour avoir une action amaigrissante complète", assure l'herboriste Victoria Renaud. 

Cependant, les scientifiques, comme Robert Barouki, mettent en garde. "Croire qu'on peut faire tous les excès qu'on veut et ensuite prendre une tisane, un jus de citron, jeûner pendant 24 heures... et que, tout d'un coup, toutes les toxines vont disparaitre, c'est une illusion. La seule manière d'éviter les excès est d'avoir une alimentation équilibrée", prévient finalement le médecin et biochimiste à l'Inserm. 


La rédaction de TF1 | Reportage vidéo N. Pellerin, G. Vuitton

Tout
TF1 Info