Un nouveau décret du gouvernement veut lutter contre les mauvaises pratiques de l'industrie alimentaire.
Dans le viseur, la "shrinkflation", cette pratique qui consiste à réduire la quantité du produit, mais pas le prix.

Dans les rayons, vous verrez de plus en plus des affichettes qui ont pour but de signaler les produits dont la quantité a été réduite sans que le prix ne diminue. C'est ce que l'on appelle la "shrinkflation", en anglais, shrink pour réduire, et flation pour inflation. La pratique est de plus en plus présente depuis deux ans. Cela consiste à réduire le poids d'un produit plutôt que d'augmenter trop fortement son prix de vente.

Un affichage à partir du 1er juillet

Les consommateurs seront informés de ces changements de quantité, car le gouvernement a décidé d'imposer aux distributeurs de placer des affichettes dans les rayons à partir du 1ᵉʳ juillet. Ce ne sont pas les supermarchés qui réduisent les quantités, mais ils en sont informés grâce au code-barres sur chaque produit.

Pourquoi cela n'est pas directement renseigné sur l'emballage ? "Les produits viennent de partout en Europe, comme trouvé dans les rayons des magasins. Il faut donc notifier au niveau européen, car l'étiquetage est une réglementation unifiée européenne", explique Camille Dorioz, responsable des campagnes chez Foodwatch. Si la grande distribution ne joue pas le jeu, des sanctions allant jusqu'à 15.000 euros par produit pourront être appliquées.


La rédaction de TF1info | Reportage : Johan Maviert, Cléa Jouanneau

Tout
TF1 Info