"Shrinkflation" : les consommateurs bientôt informés des produits concernés

par Zoe SAMIN
Publié le 29 décembre 2023 à 13h23

Source : Sujet TF1 Info

Les super et hypermarchés seront bientôt obligés d'étiqueter les produits victimes de "shrinkflation".
Cette inflation masquée consiste à vendre un produit au même prix mais avec une quantité moindre.
Le gouvernement a transmis à la Commission Européenne un projet d'arrêté.

"La quantité de ce produit a diminué alors que son prix est inchangé" : c'est le genre d'étiquette que pourront bientôt trouver les Français en faisant leurs courses. En 2024, le gouvernement veut s'attaquer à la "shrinkflation" en obligeant les distributeurs à informer leurs clients.

Le cabinet d'Olivia Grégoire, ministre déléguée au Commerce, le confirme à TF1info : le gouvernement a notifié un projet d'arrêté à la Commission Européenne. Elle a trois mois pour faire des commentaires. Cette nouvelle règle devrait donc entrer en vigueur, au plus tôt, fin mars 2024. Tous les super et hypermarchés devront alors la respecter, que ce soit pour les marques distributeurs ou les marques nationales.

Une volonté d'aller vite

"Cet arrêté était la seule solution pour agir rapidement. Pour faire peser le nouvel étiquetage sur les industriels, il aurait fallu attendre de modifier la réglementation INCO sur l'information aux consommateurs. Le temps d'y travailler, ça n'arrivera pas avant 2026", confie le cabinet de la ministre.

En septembre, Bruno Le Maire avait qualifié la "shrinkflation" de pratique "révoltante". Sur Franceinfo, le ministre de l'Économie et des Finances, avait déjà annoncé sa volonté que la réduction des produits au sein d'emballages identiques soit mentionnée de manière plus visible. L'enseigne Carrefour a déjà mis en place ce type d'étiquetage.


Zoe SAMIN

Tout
TF1 Info