Guerre en Ukraine : un séisme pour l'économie mondiale

Électricité : les Français qui consomment moins bientôt récompensés ?

FS | Reportage Agathe Fourcade et Florian Le Goïc
Publié le 21 juillet 2022 à 11h33
JT Perso

Source : TF1 Info

Des spécialistes de l'énergie proposent que les compteurs Linky soient utilisés pour inciter les Français à baisser leur consommation.
Une solution qui répondrait à la fois à la crise énergétique et à celle du pouvoir d'achat.
Un système de récompense sur lequel s'est penché TF1.

Éteindre complètement sa box ou sa télévision, installer partout des ampoules basse consommation, débrancher les divers chargeurs après usage... Grégoire Viaud a changé en profondeur ses habitudes, et sa famille avec lui, comme on le voit dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. Pour un résultat assez probant : en comparant ses relevés 2021 et 2022, Grégoire constate que la facture a baissé d'environ 20 euros par mois.

Alors quand on lui suggère qu'il pourrait être récompensé en plus pour ses efforts, il ne peut qu'approuver. "Dans un contexte d'augmentation incessante des prix de l'énergie", estime-t-il, "je pense que ça va nous inciter à mettre en place ces bonnes pratiques". Ce dispositif de récompense contre baisse de la consommation est suggéré par plusieurs spécialistes de l'énergie dans une tribune publiée récemment dans Le Monde. Ils estiment que le compteur Linky pourrait être l'outil central de cette stratégie. L'objectif crucial pour eux, plus que le pouvoir d'achat : retrouver une capacité électrique à la hauteur de la demande attendue l'hiver prochain.

Sauf conditions météorologiques exceptionnellement bonnes, la France manquera d’électricité à partir de l’hiver prochain

Tribune dans Le Monde

"Sauf conditions météorologiques exceptionnellement bonnes", posent ces experts en préambule, "la France manquera d’électricité à partir de l’hiver prochain, en raison des problèmes rencontrés par son parc nucléaire et de la crise du gaz, accentuée par la guerre en Ukraine". 29 de nos 56 réacteurs nucléaires sont en effet à l'arrêt pour diverses raisons, tandis que la guerre en Ukraine va limiter, directement ou indirectement, nos possibilités d'approvisionnement en gaz russe.

Moduler la consommation en fonction des pics

Pour eux, la solution est à trouver du côté de la demande : en mettant en place une flexibilité de la consommation des particuliers, qui permettrait d'en "effacer" une partie, "c’est-à-dire d’anticiper ou de reporter une consommation en période de pointe". Ce type de dispositif d'effacement existe déjà pour l'industrie, et selon les auteurs de la tribune, le compteur Linky le mettrait à la portée des particuliers. 

Les grands industriels sont en effet rémunérés "s’ils stoppent leur consommation sur instruction de Réseau de transport d’électricité (RTE), quand ce dernier en a besoin pour équilibrer l’offre et la demande". Ce dispositif, cumulé à celui mis en place auprès des industriels de plus petite taille par Enedis, n'"efface" cependant qu'à peine 3 gigawatts (GW), quand les experts estiment que 18 GW manqueront l'hiver prochain, dans leur scenario le plus optimiste. 

On peut imaginer d'anticiper de deux heures le moment où on va repasser sa chemise

Patrice Geoffron

Concrètement, votre fournisseur d'électricité pourrait vous envoyer un message en cas de surchauffe sur le réseau national, vous invitant à différer ou à anticiper une activité énergivore au moment du pic. "On peut imaginer", explique à TF1 Patrice Geoffron, professeur d'Économie signataire de la tribune, "d'anticiper de deux heures le moment où on va repasser sa chemise, ou de le décaler de deux heures". En retour, le fournisseur informé de nos bonnes pratiques par le compteur Linky, pourrait réduire la facture en fonction des efforts fournis, ou proposer des tarifs préférentiels à l'année - les deux pistes étant à l'étude.

Lire aussi

36 millions de compteurs Linky sont déjà déployés en France. Ce compteur intelligent, couplé à un "boîtier d'effacement" qui couperait automatiquement certains appareils, pourrait permettre de moduler sa consommation d'électricité en fonction des pics signalés par le fournisseur, même sur une période courte. Un dispositif qui selon les auteurs de la tribune pourrait être mis en place plus rapidement que tout autre, avant même l'hiver prochain, et qui libérerait à la fois un "gisement de capacité électrique, et du pouvoir d'achat".


FS | Reportage Agathe Fourcade et Florian Le Goïc

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info