Le 20h

Supermarchés : comment expliquer les nombreuses ruptures de stock en rayon ?

TF1 | Reportage Justine Corbillon, Maureen Alibert, Gilles Parrot
Publié le 30 novembre 2022 à 11h47
JT Perso

Source : Le JT

Vous l’avez sans doute remarqué ces dernières semaines : dans les rayons de supermarchés, certains produits disparaissent des rayons.
Une indisponibilité de plusieurs jours ou semaines, avant de réapparaître.
Les articles les plus touchés : la moutarde, le ketchup, l'eau gazeuse ou encore les œufs.

Ces dernières semaines, il est devenu difficile de respecter la liste de courses. Vous repartez souvent sans certains produits. En tête des articles les plus touchés par les ruptures de stocks, on retrouve les eaux gazeuses : 14% des produits manquent dans les rayons. En cause, le numéro un du marché demande des hausses de prix, refusées par certaines enseignes.

Moutarde, ketchup, œufs...

En deuxième position, il y a les sauces froides, comme la moutarde ou le ketchup. Il en manque 10%. C'est le même constat au rayon des œufs : depuis l’inflation, cette protéine bon marché est très demandée par les clients, mais les producteurs n’arrivent pas à suivre pour deux raisons. D’abord, la grippe aviaire a causé une baisse de stock, ensuite, les céréales pour nourrir les poules coûtent plus cher, certains éleveurs ne s’y retrouvent plus.

Lire aussi

D’autres facteurs sont à l’origine de certaines ruptures, comme l’augmentation du prix des transports et de l’énergie, et aussi l’accès plus difficile qu’avant à certains aliments, comme le blé, le maïs, le tournesol, produits en Ukraine ou en Russie. Depuis un an, ces ruptures de stocks ont représenté un manque à gagner de 4,5 milliards d’euros pour la grande distribution.


TF1 | Reportage Justine Corbillon, Maureen Alibert, Gilles Parrot

Tout
TF1 Info