VIDÉO - "C'est un tissu magique" : pourquoi la microfibre révolutionne le ménage de maison

par T.A. | Reportage : Gaëlle CHARNAY et Quincy RUSSELL
Publié le 24 février 2024 à 12h00

Source : JT 20h WE

La microfibre est devenue un incontournable pour faire le ménage, pour de nombreux foyers.
Ce tissu est même qualifié de "magique" par ses adeptes, tant il permet d'éliminer poussière et autres saletés.
Comment expliquer un tel succès ? Réponse avec ce reportage du 20H de TF1.

La microfibre, nouvelle star d'un ménage réussi ? À Cours (Rhône), chez Lamatex, fabricant français de traditionnelles serpillières en coton, 15 % de la production est désormais consacrée à cette matière. "C'est un tissu magique constitué de polyester et de polyamide, qui va durer beaucoup plus longtemps dans le temps et détenir des particularités grattantes et absorbantes beaucoup plus fortes que des fibres cotons", note Maxime Thion, le directeur de l'entreprise. Cette fibre, plus fine qu'un simple cheveu, promet pourtant de résister à 300 lavages en machine. Selon le responsable, les ventes de ce type de serpillère en microfibres s'accélèrent depuis quelques années. 

Un usage multifonctions

De son côté, Willy Jacquemetton, directeur du fabricant de tissu ménager Tissages de Beaulieu, imagine chaque année des torchons intelligents pour chaque usage. "Ils me servent à nettoyer les plaques vitrocéramiques, enlever les poussières et les poils d'animaux, la saleté sur le mobilier...", énumère-t-il dans le reportage du 20H à retrouver en tête de cet article. Ils permettent même... d'éviter les accidents liés à l'ouverture des huîtres ! Avec plus de 2000 cas par an liés à cette pratique, le couteau à huîtres méritait bien un chiffon à lui tout seul. "Si le couteau dérape, on ne se fait pas mal", assure le spécialiste.

Ces tissus ont un avantage : faire baisser notre consommation de nettoyants chimiques. Dans les rayons, ceux-ci sont en recul de 30 % depuis cinq ans, jugés chers et polluants. Isabelle, elle, a été séduite par la microfibre pour nettoyer ses fenêtres, qu'elle astique uniquement avec ce tissu. "Je n'achète plus du tout de produits à vitres", souligne-t-elle. Même chose pour faire disparaître la poussière à sec ou faire la vaisselle sans éponge. "Vous ne mettez qu'une goutte de produit vaisselle avec la microfibre, indique Isabelle. Non seulement cela part bien, mais en plus ça ne raye pas."

Bémol de cet ustensile de ménage bien utile et écologique ? Son prix : à l'unité, les tissus les plus techniques coûtent environ 7 euros, et 50 euros pour toute la panoplie.


T.A. | Reportage : Gaëlle CHARNAY et Quincy RUSSELL

Tout
TF1 Info