Carburant : faut-il craindre une nouvelle flambée des prix ?

par La rédaction de TF1info | Reportage C. Diwo, F. Couturon, J.F. Drouillet
Publié le 5 avril 2023 à 8h55

Source : JT 20h Semaine

Faut-il s'attendre à une nouvelle flambée des prix des carburants dans les jours et les semaines à venir ?
Le 20H s'est penché sur la question.

Devant une station parisienne où le 20H de TF1 s'est rendu, des automobilistes inquiets, la plupart sur la réserve de leur véhicule, cherchent du carburant depuis très longtemps. "Ça fait 3-4 stations que je fais", déplore une automobiliste. "J'espère vraiment que ça va s'arrêter, parce que si ça continue comme ça, on ne va plus pouvoir travailler", craint un autre dans le reportage visible en tête de cet article.

En Île-de-France, la situation se dégrade : 40% des stations connaissent des pénuries. Alors, quand il est enfin possible de faire le plein, beaucoup ne font pas attention au prix, pourtant, il s'envole. Dans une station, le prix du sans-plomb 95 dépasse même les 2 euros. 

La demande américaine peut tirer le marché à la hausse
Anne-Sophie Alsif, cheffe économiste chez BDO France

Mauvaise nouvelle : cette hausse risque de s'accentuer, dans le sillage du prix du baril de pétrole, à savoir 74 euros ce mardi 4 avril, soit 3 de plus qu'il y a sept jours. C'est la conséquence directe de la décision des principaux producteurs de pétrole de fermer les vannes, en produisant un million de barils en moins chaque jour. Problème, un pétrole rare, c’est un pétrole plus cher, notamment à l’approche des vacances où la demande mondiale en carburant, se fait beaucoup plus grande.

"La période est aussi particulière, parce qu'aux États-Unis, c'est celle où les gens qui roulent à l'essence ont davantage de consommation. C'est la demande américaine qui peut tirer le marché à la hausse", analyse Anne-Sophie Alsif, cheffe économiste chez BDO  France.

Pour quelle répercussion à la pompe ? Entre 5 et 10 centimes d’augmentation par litre, d’après les experts. Une hausse qui ne sera pas répercutée de la même façon dans toutes les stations.

Dans les 4000 points de vente de TotalEnergies, le groupe s'est engagé à bloquer les prix du sans-plomb 95 et du diesel à 1,99 euro le litre jusqu'à la fin de l'année.


La rédaction de TF1info | Reportage C. Diwo, F. Couturon, J.F. Drouillet

Tout
TF1 Info