Si les véhicules électriques coûtent toujours très cher à l'achat, c'est le cas aussi de leur réparation, dont la facture peut grimper de 15% en moyenne par rapport à un véhicule thermique.
Il existe toutefois des solutions pour éviter de payer trop cher.

Dans le reportage du JT de TF1 visible en tête de cet article, la réparation d'une voiture accidentée risque de coûter très cher. Car l’électrique est certes moins onéreux à l’entretien, mais plus coûteux en cas de réparation : selon une étude, la facture serait plus élevée de 15% en moyenne. Pourquoi un tel écart ? 

Jusqu’à 80% d'économies sur sa facture

C’est d’abord une question de carrosserie, explique Fabien Moreno, un professionnel. "Ce sont des voitures qui sont entièrement en aluminium. Les jantes c'est du magnésium, donc très légères", développe-t-il. Une légèreté accrue qui implique une plus grande fragilité. 

D'autant que les voitures électriques, à cause de leurs batteries, sont souvent plus lourdes à modèles équivalents. Et en cas d’accident, les dommages sont donc plus importants. Autre explication : la main d’œuvre. Les garagistes ont besoin d’être spécialement formés, car manipuler une voiture électrique est loin d’être anodin. Nelson Rodriguez, chef d'atelier chez CFM Color à Izeaux (Isère), souligne ainsi le voltage et l'ampérage plus élevé des batteries de ces véhicules, "extrêmement dangereux pour le corps humain."

Alors comment réduire la facture ? Le premier conseil est de comparer les devis. Une autre astuce est de se tourner vers les garages spécialisés dans l’électrique, afin de bénéficier de leurs importants stocks de pièces détachées. "Le secteur est plutôt méconnu. Donc jusqu'à maintenant, il y a plutôt une grosse tendance à remplacer plutôt qu'à réparer", détaille Jérôme Noirot, cofondateur du E-garage Revolte à Nantes. Et d'illustrer : "On a des clients qui viennent avec des devis à 5000 euros et qui repartent avec des devis à moins de 2000 parce qu'on n'a pas remplacé tout le chargeur, on l'a simplement réparé ou on a remplacé uniquement la petite pièce défectueuse."

Selon ce professionnel, en ne remplaçant pas systématiquement les pièces, il est possible d'économiser jusqu’à 80% sur sa facture. Une bonne nouvelle pour les portefeuilles et pour la planète.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : R. Sygule, C. Agi, M. Giraud

Tout
TF1 Info