Les marchés de petits producteurs sont toujours une attraction pendant l'été.
Ils transforment la corvée des courses en petits plaisirs des vacances.
Les clients peuvent y acheter des fruits et légumes sont tout juste arrivés des champs.

Un instant gourmand en toute simplicité, les marchés de producteurs riment souvent avec saveur. Ces marchands ont été rigoureusement sélectionnés par la chambre d'agriculture. Il n'y a aucun revendeur sur le marché de Sorèze (Tarn), tout vient des environs. Du poulet, des légumes frais ou saisis à la plancha... même les pâtes et les frites sont d'ici. 

Un peu plus cher que les marchés classiques

Touristes et locaux se régalent, comme on le constate dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Tous ont l'impression de faire une bonne action. Bien sûr, dans ces marchés de pays, l'addition est un peu plus salée que dans les magasins. Comptez 2 euros la brochette de poulet, 3,55 euros le pavé de chèvre et sept euros pour une portion de porc noir.

En transformant eux-mêmes leurs productions, et en se rendant l'été sur ces marchés gourmands, les agriculteurs augmentent leurs bénéfices. Il y a l'aspect financier, et l'envie également de se faire connaître. Le Marché de Pays de Sorèze existe depuis une dizaine d'années, et chacun y trouve son compte.


La rédaction de TF1info | Reportage : Perrine Mislanghe, Marion Larradet

Tout
TF1 Info