VIDÉO - Bonne résolution 2024 : les astuces pour faire le tri dans vos placards

par T.A. | Reportage TF1 Delphine SITBON et Marine DERRE
Publié le 1 janvier 2024 à 9h00, mis à jour le 1 janvier 2024 à 9h49

Source : JT 20h WE

Les Français détiennent en moyenne 36 objets qu'ils n'utilisent pas dans leur maison.
Comment lutter contre cette tendance à l'accumulation ?
Le 20H vous propose quelques conseils.

Une tasse au motif original, un kit de jardinage, une bouillotte (trop) chauffante... Les maisons des Français regorgent d'objets en tout genre. Mais ceux-ci sont parfois totalement inutilisés. Un cadeau mal ciblé ? Un appareil acheté en double ? Une machine défectueuse qu'il est impossible de se faire échanger ? Les raisons pour expliquer cette accumulation peuvent être nombreuses. En moyenne, chaque Français possèderait au total 36 objets non utilisés dans son domicile. 

C'est le cas de Noémie, habitante des Lilas, en Seine-Saint-Denis. "Il y a des choses que je garde en me disant que ça peut servir, d'autres dont je ne sais même pas de quoi il s'agit réellement", assure la femme en ouvrant ses placards. L'intérieur de ses rangements ne suffit même plus : souvent, la voilà obligée d'empiler ses cartons d'emballages au-dessus des tiroirs. Dans un coin de sa cuisine, Noémie retrouve un laminoir, qui sert à cuisiner des pâtes fraîches. L'a-t-elle déjà utilisée ? "Jamais", confesse-t-elle devant la caméra du 20H de TF1.

Rangement, revente ou dons : plusieurs solutions possibles

Ce désordre, Audrey Bonnal, coach en rangement, en a fait sa spécialité. "Là, on attaque la première étape, explique à Noémie la spécialiste dans le reportage visible en tête de cet article. L'important, c'est de catégoriser." En regroupant tous les moules à gâteaux, tous les bols et toutes les assiettes, on peut aussi s'apercevoir qu'on en a parfois un peu trop. Notre cobaye, elle, possède 54 sets de table. Pour savoir lesquels conserver, elle doit se poser plusieurs questions : à quelle fréquence utilise-t-elle l'objet ? Est-il encore en bon état, ou facilement réparable ?

Face aux achats réalisés en un clic et à la surconsommation, des magasins fleurissent pour vous proposer de racheter cash les objets dont vous n'avez plus besoin. Sans compter les sites de revente en ligne, toujours plus populaires, comme Vinted dans le domaine vestimentaire par exemple. Autre solution, à laquelle on ne pense pas forcément : le don. "Quand on donne, c'est une autre démarche, assure Patrick Azra, responsable de la communauté Emmaüs Longjumeau-Boulainvilliers, dans l'Essonne. On souhaite participer à un mouvement de solidarité qui permet à des gens, souvent en grande difficulté, de se reconstruire par une activité et une vie en commun."

Les dons sont la seule ressource des centres Emmaüs. Les objets sont inspectés et remis en état, avant d'être vendus en boutique. Lampes, robes de mariée, bibelots... Dans ces magasins, on trouve tout type de produit. Alors, comme bonne résolution, pourquoi ne pas faire un grand tri dans vos placards ? Des objets qui feront peut-être le bonheur de quelqu'un d'autre y sommeillent peut-être...


T.A. | Reportage TF1 Delphine SITBON et Marine DERRE

Tout
TF1 Info