VIDÉO - Surgelés : coup de chaud sur les prix

par La rédaction de TF1 | Reportage Mérième Stiti, Antoine Vuilliez
Publié le 5 mai 2023 à 15h19

Source : JT 13h Semaine

Au supermarché, un rayon est particulièrement touché par l'inflation : les surgelés.
Leurs prix ont augmenté en moyenne de 20% en un an, notamment à cause de l'explosion des prix de l'énergie.
La grande distribution s'adapte et les consommateurs changent parfois leurs habitudes alimentaires.

Dans les rayons des supermarchés, s'il y a bien une chose qui n'a pas fondu, c'est le prix des surgelés. "Tout augmente de toute façon, on a l'habitude maintenant, il faut faire avec", lâche, en haussant les épaules, un client interrogé par TF1 dans le reportage ci-dessus. Pour lui et sa compagne, faire avec, cela signifie moins d'achats et une attention particulière pour les promotions. 

Dans le détail, au rayon surgelés, le prix de la viande a augmenté de 30% en un an, les plats préparés de 20%, et les légumes de près de 19%. Cette flambée des prix s'explique par des matières premières toujours plus coûteuses, mais surtout par l'augmentation du coût de l'énergie. "Cette énergie, elle est dans les magasins, elle est dans la chambre froide, et elle est dans les camions, puisqu'il faut garder une température inférieure à moins 18 degrés", souligne Régine Vanheems, spécialiste du commerce à l'université Jean Moulin Lyon 3.

undefinedundefinedTF1

Pour s'adapter, le supermarché dans lequel nous nous rendons a dû faire des choix. "On a naturellement arrêté de commander des produits qui ne sont plus acceptables à cause de l'augmentation. Aujourd'hui, on n'est pas près, sur des produits un peu plaisir comme des plats cuisinés ou des pizzas, à mettre 30% de plus", explique Olivier Leroy, responsable rayon frais chez "Hyper U". 

Seul produit qui a toujours sa place dans les caddies, et peu importe son prix : la glace. "J'en prends pour mes petites-filles, pas pour moi, pour mes petites-filles", assure une cliente. Pour rassurer les plus frileux et ne pas augmenter leurs prix, certaines enseignes ont même décidé de renier sur leurs marges.


La rédaction de TF1 | Reportage Mérième Stiti, Antoine Vuilliez

Tout
TF1 Info