En dépit de l'enjeu climatique, ce sont les véhicules diesel qui se vendent le mieux, notamment sur le marché de l'occasion.
Ce reportage du 20H de TF1 donne quelques explications sur le phénomène.

Plus de 600 voitures d'occasion sont à vendre dans la concession que l'on découvre dans le reportage en tête de cet article. Moins d'un quart roule au gazole, et pourtant, presque tous les clients rencontrés par notre équipe sont venus ici pour acheter "un diesel". Pourquoi ces véhicules, réputés polluants, ont malgré tout un tel succès ? Pour Jacques Alvergnas, le directeur, c'est l'évolution des prix du carburant à la pompe qui a changé la donne, comme il l'explique au micro de TF1.

Des véhicules moins gourmands

Autre argument, les véhicules diesel sont plus économes : ils consomment entre 10 et 15 % de moins que les véhicules essence. Et si les voitures diesel ont toujours été plus chères en achat neuf, sur le marché de l'occasion, ce n'est plus le cas, même si le récent engouement a légèrement changé la donne. "Aujourd'hui, quand vous achetez une voiture entre essence ou diesel, c'est quasiment le même prix. Et même le diesel est même moins cher parfois que l'essence", selon Olivier Flavier, responsable du marché automobile pour le groupe Leboncoin.

Sur la plateforme de vente en ligne, les prix des diesels ont effectivement baissé de 5 % depuis le début de l'année, pour une bonne raison : ces véhicules sont encore nombreux sur le marché. Malgré les incitations financières, les voitures électriques peinent encore à séduire. Les véhicules électriques d'occasion sont encore 30 % plus chers que leurs équivalents thermiques. 


La rédaction de TF1info | Reportage : Nathalie Pellerin, Christophe Abel, Cléa Jouanneau

Tout
TF1 Info