VIDÉO - Vin à la tireuse : "atteinte à la tradition" ou "modernité" ?

par La rédaction de TF1 | Reportage : Khélian Yousfi, Julie Roth, Élisa Vaudelet
Publié le 1 décembre 2023 à 16h55

Source : JT 13h Semaine

Si normalement on utilise la tireuse pour la bière, cette fois, on l’utilise aussi pour le vin.
Cette nouvelle façon de consommer arrive dans plusieurs bars, et ça fait beaucoup réagir.

Dans un bar de Strasbourg (Bas-Rhin), on propose du vin, mais on le sert à la tireuse. "Le vin, c’est tout un art. Il s’accompagne aussi de la bouteille qu’on ouvre jusque dans le verre de vin. C’est peut-être une atteinte à la tradition française du vin", lance un client. D’autres clients ne sont pas du même avis, estimant que c'est un signe de "modernité". Depuis le confinement, le responsable s’y est converti. L’objectif est de gagner de la place, mais surtout de faire des économies. Ce vin, de la même qualité qu'en bouteille, revient moins cher au bar et aux clients.

De plus en plus de vignerons se mettent à proposer des contenants adaptés à la tireuse. Antoine Huttard par exemple, fournit des fûts consignés de trente litres. Le seul déchet, c’est une poche en aluminium remplie par le vin. Environ 15% de son vin est proposé en fût. Une fois percé, on peut le consommer pendant six mois, contre quelques jours en bouteille.

Une chose est sûre, qu’il soit servi en canette, en bouteille ou à la tireuse, le vin sera toujours issu de nos vignes et à consommer avec modération.


La rédaction de TF1 | Reportage : Khélian Yousfi, Julie Roth, Élisa Vaudelet

Tout
TF1 Info