VIDÉO - Trains régionaux : comment faire baisser les prix des billets SNCF ?

par La rédaction de TF1 | Reportage : Matthias Beringer, Gaëlle Charnay, Quentin Danjou
Publié le 29 novembre 2023 à 11h59

Source : JT 20h Semaine

Chaque jour, les TER sont empruntés par un million de voyageurs qui ignorent sans doute payer 10% de TVA sur chaque billet.
Une proposition de loi vise à réduire le taux à 5,5 %, comme un bien de première nécessité.

C'est un trajet que vous êtes plus d'un million à effectuer chaque jour. Et souvent, il vous parait bien cher. Concrètement, que changerait une diminution du taux de TVA de 10% à 5,5%, sur le prix de vos billets de TER ? Exemple, en gare de Lyon-Perrache : Gwenaëlle, vendeuse, prend le TER entre Givors et Lyon tous les jours. Son abonnement mensuel lui coûte 90 euros. Avec une baisse de la TVA, elle économiserait une cinquantaine d'euros par an. La somme serait plus élevée pour Sophia, qui travaille dans la fonction publique, et effectue 10 allers-retours Caen-Lyon par mois. Avec une baisse de TVA, elle économiserait 220 euros par an.

Tarifs décidés par les régions

Une sacrée économie pour les voyageurs... en théorie seulement. Car ce sont les régions qui décident des tarifs des billets de TER. "Ce n'est pas sûr qu'une baisse de la TVA se répercute directement dans les prix pour les voyageurs. On l'a vu, pour la baisse de la TVA dans la restauration. Les restaurateurs ont utilisé cette baisse de la TVA, non pas pour baisser l'ensemble de leur prix mais aussi pour restaurer leurs marges, pour embaucher", détaille Patricia Perennes, experte en économie.

Pour cet effort financier, l'État devra débourser 246 millions d'euros. La proposition doit être étudiée mercredi 29 novembre par les députés, en commission des finances.


La rédaction de TF1 | Reportage : Matthias Beringer, Gaëlle Charnay, Quentin Danjou

Tout
TF1 Info